Assurance vie

Assurance vie : 29 millions reversés aux adhérents

Publié par le

Les personnes lésées pourront récupérer l’intégralité des sommes dues

Un procès qui a duré 20 ans. Les fondateurs de l’Afer, l’Association française d'épargne et de retraite, avaient détourné près de 130 millions d’euros. Après 20 ans de justice, les adhérents lésés vont dès cet été se voir restituer les dernières sommes dues, explique l’Argus de l’Assurance.

Retour sur un scandale autour de l’assurance vie

En 1999, les deux fondateurs de l’Afer, Gérard Athias et André Le Saux, ont reçu une première plainte pour le détournement de 128 millions d’euros environ.  Ces détournements avaient été opérés via Abeille Vie, distributeur de contrats d’assurance vie de l’Afer à l’époque, au détriment bien sûr des adhérents de l’association.

Les fondateurs ont alors été condamnés à 2 ans de prison avec sursis et 200 000 euros d’amende. L’Etat avait alors confisqué 92 millions d’euros des sommes détournées.

Mais c’est seulement cette année que les personnes lésées pourront récupérer l’intégralité des sommes dues.

En 2002, l’Afer s’était porté partie civile, pour se retirer 4 ans plus tard, ne s’estimant pas en mesure de réclamer les dommages et intérêts pour le compte de ses adhérents lésés. Le président de l’Afer, Gérard Bekerman, élu en 2007 a alors l’idée de mettre en place la procédure du mandat, à la fois individuelle et collective. 55 000 adhérents lésés se sont alors fait représenter par l’Afer pour récupérer les sommes dues.

En 2017, après de nombreuses actions en justices, les adhérents ont reçu 17,3 millions d’euros à se répartir. Restaient alors les intérêts, 12 millions d’euros, qui devraient être redistribués cet été, soit de quelques centimes d’euros à 133 000 euros à récupérer par chacun des plaignants.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES