Assurance vie

Assurance vie : Altaprofits décrypte les comportements en matière d'épargne

Publié par le

La Fintech Altaprofits décrypte les objectifs d'épargne selon l'âge des épargnants

Créateur de l’assurance vie en ligne sans aucun frais d’entrée en France, Altaprofits a récemment dévoilé les enseignements de sa nouvelle étude dédiée à l’épargne et réalisée par l’institut OpinionWay. Cette cartographie de l’épargne consiste en un décryptage du comportement des jeunes, des seniors, des femmes et des hommes en matière d’épargne.

La moyenne nationale d’épargne à 25 989 € pour les femmes

En premier lieu, cette enquête inédite laisse apparaître que la moyenne nationale d’épargne atteint 14 804 euros pour les épargnants de moins de 35 ans contre 67 834 euros lorsqu’ils sont âgés de plus de 65 ans.

Sur ce point, Altaprofits, premier e-courtier vie et première Fintech française, précise que 59 % des moins de 35 ans possèdent plusieurs produits d’épargne contre 75 % des épargnants de plus de 65 ans. Fait assez surprenant : les jeunes épargnent moins mais ils sont plus nombreux à épargner au moins une fois par mois par comparaison avec les seniors (ndlr : 56 % pour les premiers cités contre 43 % pour les seconds).

Ensuite, si l’on s’intéresse au sexe des épargnants, on découvre que la moyenne nationale d’épargne se fixe à 25 989 euros pour les femmes contre 60 734 euros pour les hommes.

Ici, Altaprofits signale que 60 % des femmes possèdent plusieurs produits d’épargne contre 73 % des hommes. D’ailleurs, les femmes épargnent moins que les hommes mais 52 % d’entre elles le font quand même au moins une fois par mois. A titre de comparaison, ce sont 54 % des hommes qui épargnent régulièrement.

Les jeunes épargnants veulent anticiper l’avenir

Sans surprise, les objectifs d’épargne diffèrent selon l’âge. Ainsi, un tiers des jeunes épargnants (ndlr : 32 %) disent vouloir anticiper l’avenir pour concrétiser des projets à long terme. Du côté des seniors, l’épargne rejoint la prévoyance. Pour 53 % de ces épargnants, c’est le moyen de faire face aux imprévus de la vie. A noter que ces objectifs recherchés par celles et ceux qui épargnent ne diffèrent pas selon qu’il s’agit de femmes ou d’hommes.

Dans son nouveau Baromètre de l’épargne en région, Altaprofits s’intéresse également à ces Français qui n’épargnent pas. Ainsi, l’on apprend que 17 % des jeunes n’épargnent pas parce qu’ils ne savent pas comment procéder. Une raison invoquée par 2 % des épargnants seniors. En outre, les hommes font preuve de davantage de défiance à l’égard des produits bancaires et financiers par rapport aux femmes (ndlr : 5 % pour ces dernières contre 15 % pour les premiers).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES