Assurance vie

Assurance vie en unités de compte : 2,93 % de l'épargne prélevés chaque année

Publié par le , Mis à jour le 18/06/2020 à 10:11

L'assurance vie et ses frais de gestion annuels

Selon une analyse menée par Good Value for Money concernant les frais que prélèvent les assureurs ou encore les différentes sociétés de gestion d'actifs sur l'épargne des contrats d'assurance vie en unités de compte, il semblerait que ce soit 2,93 % de cette épargne qui est prélevée en moyenne chaque année. Assurland vous explique à quoi correspondent exactement ces frais.

Qu’est-ce que l’assurance vie en unités de compte ?

Les contrats d’assurance vie que l’on investi en unités de compte (UC) ne sont autres que des contrats d'assurance vie dont l'épargne est investie sur des supports financiers. Ces contrats n'offrent absolument aucune garantie par rapport au capital investi, mais ils sont destinés aux épargnants qui recherchent une rentabilité plus élevée qu'avec des fonds en euros.

Contrat d'assurance vie : les différents types de frais de gestion

Frais de gestion et frais intrinsèques aux unités de compte

L'épargne placée sur un contrat d’assurance vie en unités de compte connaît deux types de frais annuels. Les premiers frais sont les frais de gestion du contrat qui sont prélevés par les assureurs vie. Selon l’étude de Good Value for Money, ces frais de gestion s'élèvent en moyenne à 0,90 % par an par rapport à l'épargne investie. Cependant, le pourcentage peut varier selon la nature des supports. À titre d’exemple, les supports immobiliers sont nettement bien plus élevés.

Le second type de frais sont les frais de gestion propres aux unités de compte. Ils intègrent différents éléments tels que :

  • la rémunération du gérant d'actifs ;
  • les rétrocessions versées par le gérant d'actifs au distributeur du contrat et/ou à la société d'assurance-vie ;
  • les commissions de forte performance financière de la société de gestion ;
  • et la marge de la société de gestion.

Des frais conséquents mais pas forcément toujours visibles

Depuis la loi Pacte du 22 mai 2019 (loi destinée à faire grandir les entreprises françaises et repenser la place des entreprises dans la société.), les frais doivent obligatoirement apparaître sur le relevé de compte de l’assuré. Cependant, ils demeurent peu visibles alors qu’ils peuvent parfois être très conséquents. Pourquoi ? Parce que la performance indiquée à l’assuré chaque année est nette de ces frais.

Des frais de gestion d’environ 2,93 % chaque année

Au total, les frais de gestion prélevés chaque année pour les contrats d’assurance vie en unités de compte sont d’environ 2,93 %. En effet, les personnes ayant décidé d’épargner leur argent via ce type de contrat se voient prélever tous les ans :

  • des frais de gestion du contrat s’élevant à environ 0,90 % (en moyenne) ;
  • et des frais de gestion intrinsèques à l'unité de compte qui sont, quant à eux, en moyenne de 2,03 %.

Ce qui nous amène donc bien à un ponctionnement de l’épargne à 2,93 % par année. Ainsi, pour qu’un épargnant puisse obtenir une performance de 0 %, il faut que le gérant du support dans lequel il a décidé de placer son argent puisse de son côté générer une performance minimale de 3 %. Cependant, si l’idée est de réussir à égaler la performance d’un fonds en euro, il faut cette fois-ci que le gérant du support performe de 4 % minimum en moyenne par an.

Mais les fonds les plus coûteux restent les fonds flexibles avec des frais annuels qui s’élèvent à 3,18 %, plus ou moins. Le plus avantageux serait donc d’investir dans des ETF (Exchange-Traded Fund), autrement dit dans des fonds négociés en bourse. En effet, ces derniers bénéficient des frais de gestion annuelle les plus bas : 1,27 %.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES