• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Assurance vie : entre épargne et baisse de la collecte

Publié par le , Mis à jour le 05/05/2011 à 09:24

47 % des épargnants ont choisi l’assurance vie

D’après une enquête réalisée en 2010 par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) concernant le patrimoine des ménages français, 94 % des détenteurs de patrimoine financier confessent posséder un ou plusieurs livrets d’épargne. Viennent ensuite le produit d’épargne retraite (18 %) et le contrat d’assurance vie (47 %) ou d’assurance décès.

S’agissant plus spécifiquement des motifs qui poussent à choisir l’assurance vie, les personnes interrogées évoquent :
• la constitution d’une réserve d’argent en cas d’imprévu (38 %)
• l’intention d’en faire bénéficier un proche (29 %)
• un complément de retraite (27 %)
• l’attractivité du produit (15 %)

Et, parmi ces détenteurs d’une assurance vie, 60 % possèdent un ou plusieurs contrats en euros, 27 % ont uniquement souscrit des contrats multisupports et 8 % disposent d’un contrat de chaque type.

Assurance vie : la collecte encore en baisse

Même si elle apparaît comme un produit d’assurance qui peut servir différents objectifs, l’assurance vie peine visiblement à attirer les foules.

Ainsi, pour le quatrième mois consécutif, la collecte apparaît en baisse dans l’Hexagone. D’après la Fédération Française des Sociétés d’Assurance (FFSA), cette baisse atteint 13 % à la fin mars pour 37,3 milliards d’euros collectés. Il faut remonter à l’année 2009 pour retrouver une telle spirale.

Pour être exact, les prestations versées sur les supports en euros diminuent de 16 % alors que, dans le même temps, celles versées sur les supports en unités de compte bondissent légèrement de 3 %. Enfin, la collecte nette s’élève à 10,7 milliards d’euros, une performance en recul de 45 % par rapport à mars 2010.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES