• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Assurance vie et ISF : comment est-elle prise en compte ?

Publié par le

Au-delà des avantages offerts par l’assurance vie, il faut savoir qu’en termes de fiscalité, l’assurance vie n’est pas exonérée de l’ISF ou Impôt de Solidarité sur la Fortune.

Assurance vie : méthode de calcul pour l’ISF

Normalement, la valeur qui sert de base au calcul de ISF est celle du contrat au 1er janvier de l’année en cours. Ainsi, le montant de l’impôt est variable et dépend des opérations effectuées dans le cadre du contrat. A une période, certains assureurs proposaient néanmoins à leurs assurés certains moyens pour éviter que la totalité de la valeur de l’assurance vie ne serve de base taxable à l’ISF.

Le système de bonus fidélité constitue l’une des options, pour ce faire. Dans le cadre de ce type de contrat, le rachat d’un contrat d’assurance vie n’est possible que de manière temporaire et partiel. Cette restriction offre la possibilité d’amoindrir le montant de la base taxable.

Le contrat de capitalisation : kézako ?

Ce contrat figure aussi parmi les plus prisés pour éviter que la valeur de l’assurance vie ne soit considérablement grevée. Le contrat de capitalisation est identique à celui de l’assurance vie à un détail près : il n’est pas assorti d’avantages sur le plan successoral.

Par ailleurs, concernant l’ISF, cette fois-ci, la valeur de référence pour le calcul de la base taxable est la date de souscription du contrat d’assurance vie et non la valeur au 1er janvier. De ce fait, le montant pris en compte dans le calcul de l’ISF n’augmentera pas chaque année.

Que vous soyez soumis à l’ISF ou non, l’assurance vie peut-être un bon produit d’épargne.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES