• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Assurance vie : flat tax appliquée en 2018

Publié par le

La réforme fiscale d’assurance vie épargnerait la plupart des contrats

Le gouvernement et notamment Gérald Darmanin réfléchissent actuellement à revoir l’imposition de l’assurance vie. L'orientation du moment verrait une augmentation uniquement pour les gros contrats. Par gros contrats il s’agirait de ceux supérieurs à 150 000 euros.

Vie : Gérald Darmanin et la limite des contrats à 150 000 euros

Le projet de loi de finances pour l’année 2018 suit son cours. Le gouvernement parle notamment d’une flat tax sur le capital en assurance vie à savoir un impôt à taux unique.

Concernant le futur de ce prélèvement forfaitaire unique (PFU), le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a déclaré, lors d’un débat à l’université d’été du Medef, que les contrats inférieurs à 150 000 euros ne seraient pas concernés.

La majorité des contrats d’assurance vie passerait à côté de la nouvelle fiscalité

Au-dessus de 150 000 euros, un taux de 30% tout compris avec les cotisations sociales est avancé. À l’heure actuelle, pour débloquer un contrat d’assurance vie, la taxe à payer s’élève à 23% (imposition maximale au bout de huit ans). C’est cette augmentation que le président de la République Emmanuel Macron mettait en avant dans son programme.

Bercy a indiqué via Twitter que « 97% des contrats d’assurance vie ne seront pas touchés par la réforme de la fiscalité ». Il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour la plupart des contrats d’assurance vie qui échapperaient alors à cette flat tax.

Nous en saurons davantage dans les semaines prochaines lorsque les mesures du projet de loi de finances 2018 seront présentées.

via latribune.fr

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES