Assurance vie : l'escroc de Metz a détourné plus de 4 millions d'euros !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Assurance vie : l'escroc de Metz a détourné plus de 4 millions d'euros !

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Assurance vie : l'escroc de Metz a détourné plus de 4 millions d'euros !

|
Consultations : 2889
Commentaires : 0
télésurveillance du domicile
Nouvelle escroquerie à l’assurance vie. Direction Metz. Plusieurs dizaines de contrats sont concernés. Le présumé coupable : un mandataire indépendant qui travaillait, au moment des faits, en tant qu’apporteur d’affaires auprès de la compagnie d’assurance Gras Savoye. Le montant des contrats sinistrés : plus de 4 millions d’euros ! Explications !
 
C’est l’ouverture d’une enquête par le parquet de Metz visant un mandataire en assurance vie peu scrupuleux qui relance une nouvelle affaire d’escroquerie. Les victimes pensaient bénéficier de placements financiers en or, mais certaines ont aujourd’hui perdu très gros. Elles ont cru au Père Noël, quand un professionnel en assurances vie leur a proposé des contrats avec des rendements à deux chiffres.  Car, le marchand de rêve disposait de cartes de visite au logo de la société Gras Savoye, une référence chez les courtiers en assurances. La compagnie prétend aujourd’hui qu’elles étaient fausses et que le quinquagénaire « travaillait comme apporteur d’affaires. Un indépendant qui vendait les produits de plusieurs groupes d’assurance. »
 

Rib falsifiés

 
Toujours est-il que le mal est fait ! Gras Savoye a été alerté d’irrégularité dans les contrats vendus par cet homme début 2011. « Des clients ont souhaité racheter leurs contrats d’assurance et retirer l’argent placé. Nous avons alors découvert que les Rib utilisés pour les virements étaient falsifiés. » Ils mènent tous au vendeur. Une source judiciaire détaille les manipulations : « Il faisait miroiter des taux de rendement très alléchants et les gens ont placé leur argent, souvent beaucoup d’argent. Pour maintenir l’illusion, ce monsieur leur faisait parvenir des décomptes réalisés à la main, totalement faux. Lorsque ces clients lui réclamaient 10 000 €, il leur donnait en se servant de l’argent d’un autre. » On prend à l’un pour payer l’autre, jusque-là, tout va bien... Mais, « les difficultés ont commencé et le pot aux roses a été découvert lorsque des clients ont réclamé 50 000 à 60 000 €, ou la totalité de leur mise. Il n’a pas réussi à suivre… »
 

Plus de 4 millions d’euros de pertes !

 
Gras Savoye a déposé plainte contre X en avril dernier. Depuis, le parquet de Metz reçoit régulièrement de nouvelles plaintes. « C’est une affaire dont l’importance nous a poussés à saisir, en novembre, la section économique et financière de la police judiciaire de Nancy. L’enquête est ouverte pour escroquerie. Le préjudice apparaît déjà énorme, confie le substitut Thomas Bernard. Des clients ont perdu 177 000 €, d’autres 185 000 €, d’autres encore 430 000 €… ».
 
Aujourd’hui, le montant total de contrats sinistrés atteint d’ores et déjà plus de 4 millions d’euros !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS