Assurance vie

Assurance vie : le tueur de Parkland pourrait toucher 360 000 dollars

Publié par le

L'assurance vie a été contractée par la mère du tueur de Parkland

L’avocat commis d’office du tueur de Parkland ne souhaite plus représenter son client. Le motif ? Il est bénéficiaire d’une assurance vie qui atteint la coquette somme de 864 929 dollars. Une somme qu’il ne pourrait jamais toucher.

Un capital décès estimé à 864 929 dollars

Le 14 février 2018, un jeune homme tue de sang-froid 17 personnes dans le lycée de Parkland en Floride aux Etats-Unis. Deux ans après les faits, son avocat, Howard Finkelstein vient d’adresser une requête pour ne plus représenter son client. La raison ? Il ne mérite plus de bénéficier d’une défense gratuite. La loi américaine prévoit que les accusés qui n’ont pas les moyens de s’offrir un avocat bénéficient d’une défense gratuite. Or, Howard Finkelstein explique que Nikolas Cruz est « bénéficiaire d’une assurance vie et peut toucher la moitié d’un capital décès estimé à 864 929 dollars soit plus de 360 000 euros.

Un capital qui proviendrait d’une assurance contractée par sa mère décédée en novembre 2017. L’accusé âgé aujourd’hui de 20 ans ainsi que son frère Zachary sont les seuls bénéficiaires de cette assurance-vie. Sa part ne pourrait jamais lui être versée en raison des poursuites judiciaires engagées contre lui par les parties civiles. En 2018, il avait expliqué vouloir donner son héritage aux familles des victimes.

Comment marche l’assurance-vie ?

L’assurance vie est un contrat par lequel un assureur s’engage à verser un capital ou une rente à un ou plusieurs bénéficiaires. En contrepartie, le souscripteur doit payer des primes. Une fois le contrat d’assurance vie signé, le souscripteur à 30 jours calendaires pour changer d’avis par une lettre recommandée avec accusé de réception.

À noter que tout au long du contrat, la personne peut modifier sous conditions le nom des bénéficiaires. Un souscripteur peut retirer les capitaux accumulés en demandant le rachat du contrat ou une avance. Sauf cas d'une résiliation pour non-paiement de la prime ou rachat total du contrat, l’assurance-vie prend fin au moment du décès de l’assuré.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES