Assurance vie : pour prévoir sa retraite

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Assurance vie : pour prévoir sa retraite

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Assurance vie : pour prévoir sa retraite

|
Consultations : 1564
Commentaires : 0
Epargnez grâce à l'assurance vie

Bon nombre d’entre nous pensent que souscrire une assurance vie équivaut juste à ne pas laisser nos proches  dans le besoin en cas de décès. Cette idée est en partie fausse car une assurance vie est aussi et surtout  un produit d’épargne avec des avantages non négligeables : un large choix de placements, exonération d’impôts, choix de récupérer un capital ou une rente, transmission d’une partie du capital au(x) bénéficiaire(s) de votre choix (conjoint, enfants, etc.)

Un produit d’épargne

L’assurance vie court en général sur une période de huit ans. Pendant la durée du contrat, vous ne percevrez aucun revenu. Les produits et les intérêts sont réinvestis dans le contrat qui fait office d’épargne. Les produits génèrent alors eux-mêmes des revenus. Vous pouvez placer une somme fixe à un moment donné sur votre contrat d’assurance vie ou effectuer des versements réguliers : mensuels, trimestriels ou semestriels. Cependant, si vous retirez le placement avant l’échéance de huit ans, la fiscalité pas forcément intéressante selon la date à laquelle le rachat a été opéré.

A la retraite

Souvent souscrite pour prévoir la retraite, vous devez spécifier lors de la souscription ou à la fin du contrat la manière dont vous souhaitez toucher votre assurance : soit via un versement unique pour récupérer en une seule fois les sommes investies ainsi que les intérêts, soit  par des retraits partiels progressifs, soit par une rente viagère qui vous sera versée jusqu’à votre décès. Toutefois, il est possible de demander un versement unique pour une partie et une rente pour l’autre partie.

Si vous bénéficiez du capital à l’échéance, vous devrez déclarer les sommes perçues soit en réalisant une déclaration d’impôt sur les revenus des produits (intérêts et plus-value) du contrat, soit choisir le prélèvement forfaitaire libératoire. Si vous optez pour une rente, elle sera imposable selon l’âge où vous la percevrez.

En cas de décès                                                              

Si vous décédez avant le retrait des fonds, c’est votre âge au moment où vous avez versé l’argent sur l’assurance vie qui déterminera si les capitaux seront transmis aux bénéficiaires avec ou sans imposition.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS