• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Assurance vie : seriez-vous prêt à prendre des risques ?

Publié par le

Seirez-vous prêt à prendre des risques en plaçant votre argent ?

Dans le cadre de la souscription d’une assurance vie, la majorité des Français optent pour un support en euros, soit un placement sécurisé, avec peu de rendements. Pourtant, les pouvoirs publics et les établissements financiers  souhaitent inciter les particuliers à investir leur argent sur des placements plus risqués.

Comment inciter les Français à s’orienter vers des placements plus risqués ?

Alors que 80 % des Français optent pour un fonds en euros pour placer leur argent en assurance vie, les banques et le gouvernement souhaitent réorienter les placements non risqués vers des placements plus risqués. Comment ? En faisant des réformes.

Dans le cadre de la loi Sapin 2, adoptée par le Sénat, le Haut Conseil de stabilité financière aura la possibilité de limiter les taux de rendement des supports en euros, alors que les assureurs étaient libres de les fixer jusqu’à présent.
Autre mesure dans cette loi : la possibilité de bloquer momentanément les retraits des fonds en euros, dans le cas de fortes fluctuations des taux obligatoires. Une mesure qui fait débat puisqu’elle remet en cause le droit à la propriété (les fonds en euros appartiennent aux assurés, quelle est la légitimité à leur interdire de retirer leur argent ?).
Enfin, les plus-values des fonds en euros pourraient être transférées vers les contrats eurocroissances.

Pourquoi les financiers veulent orienter l’épargne ?

Les fonds en euros ne sont pas intéressants pour les établissements financiers, qui ne font pas de marge sur ces produits d’épargne. En plus, les banques doivent immobiliser une part importante de leurs fonds propres.

Les établissements financiers souhaitent que le client porte le risque du placement en l’orientant sur des supports en unité de compte, offrant plus de marges de manœuvre à la banque.

Certains établissements acceptent désormais les placements sur les fonds en euros si les clients investissent un certain pourcentage sur les unités de compte, d’autres appliquent des frais de gestion aux supports en euros.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES