• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Axa cède ses activités d'assurance vie

Publié par le

Le groupe français Axa a annoncé récemment qu’il cédait ses activités d’assurance vie, de retraite et d’épargne en Hongrie avec Vienna Insurance Group. Cependant, le groupe Axa poursuivra ses activités bancaires en Hongrie. La vente engendrerait une moins-value de près de 40 millions d’euros affectée dans les résultats nets de l’exercice 2013.

Une activité florissante

Le groupe français n’a pas encore révélé le montant de la transaction, mais la vente devrait générer une moins-value atteignant près de 40 millions d’euros. Selon le porte-parole du groupe pour le site Cbanque, sur les neuf derniers mois, l’activité d’assurance vie du groupe a pu enregistrer un CA de 31 millions d’euros, dont plus de 90 % concernerait l’assurance vie. Avec à son actif près de 120 employés en Hongrie, le groupe français est à la 13ème place dans le domaine de l’assurance vie dans le pays. Par ailleurs, sa filiale hongroise a enregistré 115 millions d’euros de primes sur les neuf premiers mois de l’année 2013.

Le Vienna Insurance Group prendra donc la tête d’une activité ou d’une valeur d’un groupe qui  bénéficie d’une situation financière solide notamment en raison d’une gestion centralisée du cash management garantissant le capital nécessaire en respectant les règles de Solvency II. Avec une stratégie commerciale efficace qui a permis de développer les segments prévoyance, Axa a su stabiliser les taux d’intérêts apportés par les contrats en unités de compte, et ce malgré une situation financière peu engageante. Cependant, la valeur présente quelques points faibles comme la baisse structurelle de la rentabilité des produits d’épargne ou encore la décote boursière par rapport à Allianz ou Aegon.

Rentabilité du secteur de l’assurance vie d’Axa

En juillet dernier, l’assurance vie française avait enregistré une collecte nette de 1,9 milliards d’euros (au cours des sept premiers mois de l’année 2013, elle s’élève à 9,6 milliards d’euros). La seule décollecte enregistrée a eu lieu  le mois de juin et s’élevait à 300 millions d’euros.

Par ailleurs, l’année 2012 n’a pas apporté des résultats satisfaisants au groupe. Pour se redresser et ainsi réduire son endettement le groupe comme tous les grands assureurs, a donc utilisé une partie de sa trésorerie excédentaire.

Malgré cette mauvaise passe, les analystes et les experts du marché conseillent l’achat du titre Axa. Sur les 9 bureaux d’études qui ont fourni des estimations, 8 sont à l’achat et 1 est à la vente. Les activités de l’assurance vie d’Axa est donc une valeur sure et la transaction se fera conformément aux conditions en vigueur.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES