• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Berlin tient à soutenir les assureurs vie

Publié par le

L’Allemagne compte près de 93 assureurs vie dont la majorité est de petite taille. C’est l’Allianz qui détient le plus grand part de marché avec 15 %, suivi de près par Ergo, une filiale de Munich Re, Generali, Talanx ainsi qu’Axa.

Les assureurs vie dans une mauvaise passe

Les assureurs vie allemands n’arrivent plus à s’en sortir, certains d’entre eux doivent reverser à leurs clients dont les polices arrivent à terme, près de la moitié de leurs réserves de capitalisation. Une mauvaise passe pour les assureurs puisque les nouvelles obligations n’offrent pas un rendement intéressant tandis que les obligations souveraines se traitent désormais avec des valorisations de marché plus élevées.

Pour s’en sortir les assureurs vie décident de vendre leurs obligations à rendement élevé avant l’échéance afin de pouvoir réaliser une valorisation de marché, au détriment des assurés dont les contrats d’assurance vie ne sont pas encore arrivés à terme. Le gouvernement a donc décidé de donner un coup de pouce aux assureurs, ils auront désormais l’obligation de distribuer aux assurés dont les contrats arrivent à échéance, la moitié de leurs « bénéfices théoriques ».

La France et la réforme de l’assurance vie

Berlin envisage donc sérieusement de réformer l’assurance vie. En France, la réforme consistera en la création de deux nouveaux contrats : l’Euro-croissance et la Vie génération. L’Euro-croissance est un contrat qui mêle les fonds en euros et les unités de compte tandis que la Vie génération permettra d’investir dans les PME ou encore le logement social.

Le fonctionnement de ces contrats restent encore une zone d’ombre pour les épargnants cependant, Bercy a prévu un abattement fiscal sur leur transmission dans le but d’inciter les épargnants à les souscrire. La réforme prévoit également que le taux du barème qui est applicable aux successions pour la tranche supérieur à 1 million € par bénéficiaire soit revu à la hausse et passera de 25 à 31,25 %.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES