Bien connaitre les supports de son assurance vie

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Bien connaitre les supports de son assurance vie

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Bien connaitre les supports de son assurance vie

|
Consultations : 1472
Commentaires : 0
Quel support choisir pour son assurance vie ?

L’assurance vie est une forme d’épargne que l’on récupère en fin de contrat ou attribuée à une personne ou une entité désignée en cas de décès. Dans les deux cas, comme toute assurance, il faut payer régulièrement une prime. Toutefois, vous avez le choix entre plusieurs types de supports d’assurance vie.

La législation française sur les assurances-vie prévoit deux types de supports d’investissement.

Les contrats en euros ou monosupports : la sécurité

Ils sont composés de fonds en euros, appelés encore fonds de garantie. Une des particularités de cette option est que les sommes confiées à ce support ne peuvent pas diminuer. Le capital est en quelque sorte garanti par la compagnie d’assurance. Aussi conviennent-ils aux personnes qui recherchent avant tout la sécurité de leurs économies. Au niveau de la rémunération, celle-ci peut aller de 3 à 6 %. Ce taux est jugé souvent assez faible et considéré comme insuffisant.

Les contrats multisupports : un meilleur rendement

Ils sont composés de fonds en euros et d’unités de comptes (UC). Les UC sont des actions et obligations donnant accès au marché boursier. Elles sont plus intéressantes dans la mesure où elles laissent espérer des gains plus conséquents. Seulement, elles ne sont pas garanties par l’assureur. La détermination du nombre d’unités de compte associées à chaque souscription est souvent laissée à l’assureur. Ce nombre peut varier d’une UC à plusieurs centaines.

Capital partagé

Cependant, vous pouvez placer l’intégralité de votre capital sur l’un des deux supports, comme vous pouvez le partager entre les deux. La répartition est possible pendant toute la vie du contrat, toutefois chaque modification à un coût. C’est le frais d’arbitrage prélevé au profit de l’assureur. Toutefois, en choisissant bien votre assureur, en vous servant par exemple d’un comparateur d’assurances, vous pouvez trouver un contrat où les frais d’entrée et les frais d’arbitrage sont nuls.

Le cadre fiscal qui entoure l’assurance-vie a beaucoup contribué à sa popularité. Mais, apparemment, les donnes risquent bientôt de changer. Crise oblige…

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS