Ce qu'il faut savoir sur la clause bénéficiaire d'assurance vie

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Ce qu'il faut savoir sur la clause bénéficiaire d'assurance vie

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Ce qu'il faut savoir sur la clause bénéficiaire d'assurance vie

|
Consultations : 1899
Commentaires : 0
Assurance vie : attention à la clause bénéficiaire

La souscription d’une bonne assurance vie ne laisse pas indifférent les Français. Pratiquement, les formules conçues par les compagnies d’assurance sont nombreuses et chaque offre présente ses particularités. Cependant, les conditions de mise en œuvre de ce type de contrat sont assez complexes, notamment la clause bénéficiaire. Or, mieux vaut saisir son fonctionnement pour souscrire intelligemment. Revue de détails.

En quoi consiste cette clause ?

La clause bénéficiaire d’assurance vie fait partie intégrante du contrat.

Par le biais de cette clause, l’assuré nomme un bénéficiaire qui percevra le capital versé par l’assureur lors de son décès et la « désignation » se fait classiquement au moment de la signature du contrat.

Afin de faciliter la mise en œuvre de cette clause, la désignation opérée par l’assuré doit être précise. Ainsi, il est indiqué d’utiliser le nom du bénéficiaire pour le désigner. Mais, la désignation par la qualité est également admise. Il est possible par exemple d’indiquer simplement son conjoint comme étant le bénéficiaire du contrat souscrit.

Les conditions de modification de la clause

Le titulaire du contrat d’assurance vie peut modifier les clauses à tout moment à condition que le bénéficiaire présumé n’ait pas encore accepté le capital.

L’acceptation formelle du bénéficiaire empêche en effet le souscripteur d’effectuer toute espèce de modification. Cette acceptation doit se faire par le biais d’un contrat signé par le souscripteur et le bénéficiaire et elle doit être adressée à la compagnie d’assurance vie selon la loi du 17 février 2007.

A noter qu’un arrêt de la Cour de cassation en date du 22 février 2008 permet au titulaire du contrat signé avant le 17 décembre 2012 de procéder à des retraits sans l’approbation du bénéficiaire.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS