Comment l'assurance vie peut-elle séduire davantage les Français ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Comment l'assurance vie peut-elle séduire davantage les Français ?

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Comment l'assurance vie peut-elle séduire davantage les Français ?

|
Consultations : 2311
Commentaires : 0
Vers une réforme de l'assurance vie

Depuis maintenant quelques mois, l’assurance vie souffre de l’abandon des Français. Temps de crise oblige, ces derniers sont davantage séduits par des placements sûrs au détriment des placements moins sûrs mais plus rémunérateurs. Le rapport Gallois propose notamment une refonte de l’assurance vie dans le but de financer les entreprises.

L’assurance vie aujourd’hui

Entre les décollectes continues et les placements peu rémunérateurs pour les entreprises, le gouvernement a jugé bon de réformer l’assurance vie.

Actuellement, les épargnants français préfèrent les supports qui garantissent leur placement, sans aucun risque. Une attitude somme toute assez banale en période de trouble économique. Or, ces placements ne sont pas favorables au financement des entreprises, pourtant priorité du gouvernement.

Le rapport Gallois, axé sur la réforme de la fiscalité et de l’épargne, fait des propositions pour optimiser les placements des Français en assurance vie.

Ce qui risque de changer pour l’assurance vie en 2013

Deux points principaux concernent l’assurance vie. Le rapporte Gallois recommande ainsi en premier lieu d’allonger la durée de détention des contrats d’assurance vie. Actuellement, pour bénéficier d’avantages fiscaux, il faut conserver son assurance vie au moins 8 ans. Cette durée devrait être rallongée de quelques années.

D’autre part, le rapport souhaite favoriser les placements en actions dans le but de participer au financement des entreprises. Ces contrats sont plus risqués mais en contrepartie devaient être avantagés par rapport aux placements non risqués.

Le rapport devrait être présenté dans le courant du premier trimestre 2013 mais le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a d’ores et déjà annoncé que le gouvernement le suivrait dans sa quasi-totalité.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS