Comment utiliser l'assurance vie en cas de PACS ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Comment utiliser l'assurance vie en cas de PACS ?

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Comment utiliser l'assurance vie en cas de PACS ?

|
Consultations : 1719
Commentaires : 0
L'assurance vie est bien adaptée aux Pacsés

Si un couple souhaite protéger son patrimoine, l’outil le plus adapté est l’assurance vie. Cela dit, les contrats y afférents peuvent présenter aussi bien des avantages que des inconvénients selon la situation familiale. De plus en plus de gens optent pour le PACS, le Pacte Civil de Solidarité. Il convient de connaître comment on peut utiliser l’assurance vie dans ce cas. Explications.

Comment fonctionne le PACS ?

Le fonctionnement du PACS ou Pacte civil de Solidarité est presque similaire à celui du concubin. En effet, le partenaire de PACS ne dispose pas du statut d’héritier. Cela signifie tout simplement que, si par hasard, la personne décédée n’a ni descendant ni famille comme oncle, parent, cousins ou enfant, son partenaire ne bénéficiera d’aucun bien de la succession.

En général, si le défunt n’a pas d’héritier, c’est l’État qui récupèrera tous les biens. Dans le cas où l’on souhaite transférer les biens à son partenaire, on a besoin de rédiger clairement un testament.

Sinon, on peut toujours rédiger une donation. Si l’on considère cette approche, le partenaire de PACS pourrait bénéficier d’une fiscalité qui est plus avantageuse comparée à celle du simple concubin. De plus, il aura aussi le droit d’obtenir un abattement d’environ 80 724 euros pour les biens qu’on lui a donné à titre de donation.

L’utilisation de l’assurance vie

Pour se simplifier la vie, on peut opter pour l’autre alternative qui est l’utilisation de l’assurance vie. Grâce à elle, on peut facilement transmettre des capitaux à titre de franchise d’impôt.

Il est à noter que l’abaissement des droits de succession se limite à 152 500 euros par l’intermédiaire de l’assurance vie. Force est de reconnaître que l’exonération accordée aux biens cédés par testaments est beaucoup plus intéressante que l’assurance vie.

Par contre, cette dernière présente deux grands avantages. D’une part, les formalités sont réduites, car une simple ouverture de contrat suivie d’une désignation du partenaire en tant que bénéficiaire de premier rang suffit. D’autre part, l’assurance vie permet une économie d’honoraires.

L’avis d’Assurland : tout comme les concubins, les pacsés préfèrent le plus souvent rédiger une clause personnalisée au lieu d’utiliser une clause bénéficiaire standard. Ceci est fait pour plus de sécurité.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS