Coup de projecteur sur l'assurance vie

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Coup de projecteur sur l'assurance vie

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Coup de projecteur sur l'assurance vie

|
Consultations : 1602
Commentaires : 0
Les diverses facettes de l'assurance vie

L’assurance vie consiste à verser une certaine somme d’argent au bénéficiaire indiqué dans le contrat en cas de décès ou non du souscripteur. Car, contrairement à ce que l’on peut penser, ce type d’assurance n’est pas seulement applicable au moment du décès de l’intéressé. Il existe en fait trois formules d’assurance vie.

L’assurance en cas de décès

Il y a bien évidemment le contrat qui produit effet en cas de décès de l’assuré. Ici, un capital sera versé aux personnes dont le nom est indiqué dans le contrat d’assurance si l’assuré vient à disparaître.

Attention, cette assurance existe encore sous deux formes : l’assurance type décès et l’assurance vie entière. La différence entre les deux formules réside dans la présence ou non d’une date limite de validité du contrat. Plus précisément, pour celle du type décès, si le contractant meurt avant la date indiquée dans le contrat, un capital est versé aux bénéficiaires ; dans le cas contraire, aucun versement n’est effectué. L’assurance vie entière, elle, ne pose pas de condition et le versement de la rente en cas de décès ne dépend pas d’une date précise.

L’assurance en cas de vie

Dans ce contrat, il est stipulé que l’assureur verse une rente viagère à l’assuré si ce dernier ne décède pas encore à la date d’échéance fixée dans le contrat.

En revanche, si le cas contraire se produit, l’assureur ne paye rien aux bénéficiaires sauf en cas d’existence d’une contre-assurance.

L’assurance mixte

L’assurance mixte est la combinaison entre les deux précédentes assurances. L’assureur verse une rente aux bénéficiaires quand l’assuré meurt avant la date déterminée.

Et si le souscripteur ne meurt pas à la date d’échéance fixée ? L’assureur devra alors verser un capital à son client.

Vous êtes marié et possédez une assurance vie ? Dans ce cas, lisez bien cet article qui évoque le sort de votre contrat en cas de divorce.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS