Assurance vie

Epargne : 0 % de frais sur le 1er versement pour toute souscription d'Actépargne2 en gestion profilée

Publié par le

La France Mutualiste propose une offre attractive pour son assurance vie Actépargne2

Reconnue pour ses contrats d’assurance vie, y compris son produit phare et tout public baptisé « Actépargne2 », La France Mutualiste a élargi ses activités l’année dernière en distribuant des assurances auto, santé, emprunteur, prévoyance et habitation grâce à sa filiale Média Courtage. Aujourd’hui, le courtier en assurance lance simultanément des offres dans ses deux activités. Objectif : favoriser la découverte de ses nouveautés.

Trois profils d’épargnant différents

Jusqu’au 15 décembre 2019, La France Mutualiste propose, sous réserve de respecter certaines conditions, 0 % de frais au titre du premier versement en cas de nouvelle souscription de son assurance vie, « Actépargne2 », en gestion profilée.

Dans un communiqué, La France Mutualiste rappelle que ce type de gestion consiste en une solution clés en main qui permet à l’adhérent d’optimiser son épargne sans qu’il ait besoin d’une gestion active de son contrat.

Selon les caractéristiques de son profil, l’épargnant sera orienté par le conseiller vers les solutions suivantes :

  • un « Profil Prudent » avec 75 % de fonds en euros et 25 % d’unités de compte,
  • un « Profil Equilibre » avec 50 % de fonds en euros et 50 % d’unités de compte,
  • un « Profil Dynamique » avec 25 % de fonds en euros et 75 % d’unités de compte.

Un taux de rendement majoré

Pour mémoire, La France Mutualiste a sélectionné une dizaine d’unités de compte au capital non garanti en raison de leur caractère complémentaire.

En outre, depuis le 1er octobre 2019, l’arbitrage automatique réalisé gratuitement par le courtier en assurance pour une répartition de l’épargne selon la grille d’allocation prédéfinie du profil s’effectue deux fois par an contre une seule fois précédemment.

Enfin, tout adhérent qui souscrit cette nouvelle offre proposée par La France Mutualiste bénéficie, sous conditions, d’une majoration du taux de rendement. A noter que, l’année dernière, le taux de 2,01 % avait fait l’objet d’une majoration jusqu’à 2,51 % pour les adhérents qui, au 31 décembre 2018, avaient investi au moins la moitié de leur épargne en unités de compte.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES