Assurance vie

Epargne : l'intérêt pour l'assurance vie ne se dément pas en France

Publié par le , Mis à jour le 17/07/2019 à 09:59

54 % des épargnants en ligne ont un patrimoine dépassant 75 000 €

Selon une enquête réalisée sur Internet par Kantar Media pour Placement-direct.fr, le taux de souscripteurs d'assurance vie en ligne est aujourd’hui deux fois plus important qu'en 2015. Au-delà de ce constat témoignant d’un engouement croissant pour la souscription en ligne du produit d’épargne, il apparaît également que les épargnants ont notamment une image positive des tarifs pratiqués sur Internet.

Le taux d’équipement des épargnants en ligne a doublé

Une récente étude réalisée par Kantar Media pour le site web Placement-direct.fr vient confirmer la forte croissance enregistrée par l’assurance vie sur Internet.

Consacrée à la perception qu’ont les épargnants français des différents placements ainsi qu’aux tendances de l’assurance vie, cette enquête révèle qu’en 2019, le taux d’équipement des détenteurs d’une assurance vie auprès d’organismes opérant sur Internet atteint désormais 3,7 %, ce qui correspondant à un doublement de ce taux par comparaison avec les chiffres de 2015.

A noter aussi que plus de 60 % des souscripteurs d’une assurance vie disent avoir conclu leur contrat auprès d’un organisme dont ils étaient déjà client.

54 % des épargnants en ligne ont un patrimoine dépassant 75 000 €

Autre enseignement de cette étude : plus de la moitié des épargnants en ligne (ndlr : 54 %) confient posséder un patrimoine dépassant 75 000 euros contre « seulement » 23 % de l’ensemble des détenteurs d’une assurance vie.

L’enquête révèle également que les épargnants digitaux font preuve d’une plus grande indépendance par rapport aux épargnants « traditionnels ». Ainsi, 46 % des premiers épargnants cités sont les seuls à décider de la gestion de leur épargne contre 26 % pour les seconds.

En outre, 58 % des épargnants ont une image positive des tarifs pratiqués s’agissant des contrats d’assurance vie en ligne ; dans le même esprit, ils sont 61 % à appréhender positivement la facilité avec laquelle il est possible de souscrire.

Enfin, on note un « contraste important entre la perception des souscripteurs en général et celle des clients d’assurance vie en ligne en particulier ». Ainsi, 38 % des personnes interrogées estiment que l’assurance vie en ligne est risquée contre seulement 1 % des souscripteurs digitaux.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES