Assurance vie

Epargne : une collecte nette de 2,4 milliards d'euros en juin 2019

Publié par le , Mis à jour le 26/07/2019 à 16:12

Assurance vie : collecte nette de 2,4 milliards d'euros en juin

En juin dernier, la collecte de l’assurance vie a atteint 2,4 milliards d'euros, contre 1,8 milliard le mois précédent. Il s'agit du sixième mois d'affilée de collecte positive. Depuis janvier, la collecte cumulée s’élève ainsi à un niveau historiquement élevé : 15,1 milliards d'euros.

Le montant des cotisations collectées s’élève à 74,0 milliards d'euros

L'assurance vie séduit toujours autant les épargnants. En juin, le marché français de l'assurance-vie a réalisé une collecte nette de 2,4 milliards d'euros. Un montant nettement supérieur à la collecte du mois de mai qui avait atteint 1,9 milliard d’euros. Il s’agit du sixième mois de collecte nette positive depuis janvier. Sur les 6 premiers mois de l’année 2019, 15,1 milliards d'euros ont été placés sur les assurances-vie, soit 3,4 milliards d'euros de plus qu'en 2018 à la même période.

Dans le détail, les assureurs ont récolté pour 12,1 milliards d'euros, tandis que les prestations se sont élevées à 9,8 milliards d’euros. Le montant des cotisations collectées au cours des 6 premiers mois de 2019 s’élève à 74,0 milliards d'euros, contre 72,0 milliards d'euros sur la même période en 2018. Les prestations versées sur la même période atteignent quant à elles 58,9 milliards d'euros.

L’assurance vie reste le placement préféré des Français

La souscription des unités de compte gagne a quant elle aussi augmenté et atteint 3,1 milliards d'euros. Les fonds euros gardent toutefois la préférence des investisseurs. Le mois dernier les souscriptions aux fonds euros se sont élevés à 9 milliards d'euros.

Enfin, concernant l’encours des assurances vie (provisions mathématiques + provisions pour participation aux bénéfices), il s’est élevé à 1 750 milliards d’euros à fin juin 2019, soit une hausse de 3 % sur un an.

« L'assurance vie bénéficie de l'augmentation du pouvoir d'achat et de l'aversion des ménages aux risques d'où le poids important de la collecte des fonds euros. Loin de freiner l'assurance vie, la vitalité de l'immobilier semble même lui être profitable », souligne Philippe Crevel, directeur du Cercle de l'épargne. L’assurance vie confirme ainsi son statut de placement préféré des Français.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES