• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Japon : le Crédit Agricole rapatrie une partie de ses employés

Publié par le
Suite aux récents événements survenus au Japon et à la menace d’une catastrophe nucléaire, le Crédit Agricole, banque et assurance a pris la décision de faire revenir une grande partie de ses employés (issus des banques et de l’assurance vie notamment) dans leur pays.

Crédit Agricole : la sécurité avant tout


Une majeure partie du personnel non japonais de la banque et compagnie d’assurance Crédit Agricole ainsi que leurs familles ont été évacués du Japon suite à la menace nucléaire grandissante liée à la centrale de Fukushima-Daiichi au Nord-Est du pays. Le porte-parole du Crédit Agricole s’exprime à ce sujet : « un certain nombre de collaborateurs et leurs familles ont choisi le rapatriement vers leur pays d'origine ou l'évacuation vers le sud du pays ».

Le personnel japonais a quant à lui été déplacé au sud du pays. « Pour les collaborateurs japonais, ils ont été évacués en province, dans le sud de l'archipel », a-t-il ajouté. Cela représente plus de 730 collaborateurs répartis dans divers domaines tels que l’investissement et l’assurance vie par exemple.

CA : des collaborateurs restent néanmoins sur place


Malgré le rapatriement de plus de 700 collaborateurs dans leur pays d’origine, la banque et compagnie d’assurance a ajouté que toutefois, une centaine de personnes travaillant pour le CA était resté sur place à Tokyo afin de maintenir au minimum les activités de la société. Le porte-parole ajoute que « plus d'une centaine reste à l'heure actuelle à Tokyo afin d'assurer le maintien des activités essentielles ».

Pour l’instant, seul le Crédit Agricole a proposé le rapatriement de son personnel, alors que d’autres sociétés d’assurance restent attentives à la situation du Japon mais n’ont pas encore pris de telle décision.
 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES