• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

L'assurance vie, mauvais élève du marché

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
A fin octobre 2011, le secteur de l’assurance française est en baisse de 7% selon l’estimation de l’Association française de l’assurance (AFA). Si l’assurance de biens s’affiche à la hausse, ce n’est pas assez pour compenser la chute du secteur de l’assurance de personnes. La conjoncture n’y est pas pour rien. Zoom sur les détails du secteur assurantiel pour cette année.

Assurance de personne : - 10%


Chapeau d’âne pour le secteur de l’assurance de personnes ! Dans le détail, l’assurance vie est responsable d’un tel résultat avec une baisse de 12% à elle seule. Les mois de septembre et octobre ont particulièrement été difficiles : l’assurance vie a connu une décollecte nette deux mois de suite.

Pourtant, les prestations versées ont été marquées à la hausse en octobre (+21% à 17,7 milliards d’euros).

Cette situation est globalement liée à la crise de la dette et la peur d’un retour à la récession. Les Français se sont empressés de récupérer leurs liquidités ou de les placer sur des fonds plus sûrs.

Assurance de biens : + 4%


Mieux lotie, l’assurance de biens observe de son côté une croissance de 4%. La meilleure progression depuis 2004. Malgré ce résultat positif, ce n’est pas assez pour remonter tout le secteur.

L’assurance automobile contribue à tirer vers le haut le secteur biens mais c’est surtout grâce à l’assurance habitation qui connaît une croissance exceptionnelle de 6%.

Pourtant, le bilan annuel devra prendre en compte les inondations du Sud-est, unique événement climatique grave de l’année 2011 qui va coûter aux assureurs. Vont-elles plomber le secteur ? Rien ne peut l’affirmer : les premiers chiffres d’indemnisations semblent moins catastrophiques que ne le prédisaient les premières estimations.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES