L'"euro-croissance" : un tout nouveau contrat d'assurance vie

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > L'"euro-croissance" : un tout nouveau contrat d'assurance vie

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

L'"euro-croissance" : un tout nouveau contrat d'assurance vie

|
Consultations : 1685
Commentaires : 0

Le ministre de l’Economie a annoncé lundi dernier le lancement de l’euro-croissance, un tout nouveau contrat d’assurance vie. Le contrat devra être mis à disposition des consommateurs en 2014. Une décision qui ne manque pas d’étonner puisque l’uniformisation de la taxation de l’assurance vie est encore fortement critiquée.

Les différents contrats d’assurance vie

L’assurance vie peut être constituée par différents types de placements. Le consommateur peut opter pour les contrats en euros qui représentent 80 % des souscriptions en assurance vie. L’encours en matière de contrat en euros peut atteindre les 1 400 milliards d’euros. Le capital investi par le souscripteur est directement investi dans les obligations d’Etat et est garanti, c’est le placement le moins risqué de l’assurance vie.

Il est aussi possible de choisir les contrats en unités de comptes. Ces sont des placements du type SICAV, FCP ou encore les actions. Le rendement est plus intéressant que dans le cas des contrats en euros. Par contre, le placement est plus risqué puisqu’il est soumis aux variations des marchés financiers. Pour limiter les risques, les consommateurs optent souvent pour des contrats dits « multisupport » qui est un mélange de contrats en euros et en unités de compte.

Particularités des contrats en « euro-croissance »

En créant ce tout nouveau contrat, le gouvernement a souhaité offrir un produit d’assurance vie intercalant les deux types de placements de l’assurance vie. Le but est d’inciter les entreprises à investir. Le capital placé sera investi en titres d’entreprise ou en actions. Par contre, contrairement aux contrats en euros, l’euro-croissance sera dotée d’un capital garanti si le souscripteur conserve son contrat pour une durée de huit années.

Selon le ministre de l’Economie, les épargnants pourront « bénéficier de l’ouverture du contrat de l’antériorité fiscale pour les primes perçues auparavant sur d’autres contrats ». Cependant, un épargnant qui détient déjà  un contrat classique pourra difficilement souscrire un contrat à l’euro-croissance. Une autre particularité de ce troisième contrat est qu’il pourra être souscrit en multisupport.

Cette nouvelle réforme de l'assurance vie devrait permettre une commercialisation rapide, dans le cours de l'année 2014.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS