L'inégalité des clients devant l'assurance vie !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > L'inégalité des clients devant l'assurance vie !

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

L'inégalité des clients devant l'assurance vie !

|
Consultations : 2052
Commentaires : 0
2012, les assurances augmentent !
Tous les souscripteurs ne sont pas égaux ! La pratique équitable devient rare dans le monde joyeux de l’assurance vie. En effet, certaines compagnies d’assurance n’hésitent pas à faire « payer » leurs anciens clients pour les nouveaux ! Explications.

Les compagnies d'assurance favorisent les nouveaux contrats et sacrifient le rendement des plus anciens. Au grand dam des souscripteurs de la première heure. Aujourd'hui, seuls 10 % environ des assureurs accordent encore le même rendement à tous les clients, quel que soit le contrat qu'ils détiennent.

L’honnêteté des assurances vie ne paient pas beaucoup !


Ils sont encore quelques uns à être « réglo », comme Legal & General, la GMF, ou l’Afer… Eux ne font pas de distinction entre les anciens contrats, qui ne sont plus commercialisés (mais sont encore susceptibles d'être alimentés par les épargnants qui les détiennent) et les nouveaux. Clients de la première heure et nouveaux investisseurs bénéficient de la même rémunération pour leur placement. Il existe encore un peu d’honnêteté dans cette jungle !

Quand les anciens clients paient pour les nouveaux !


Cette pratique équitable devient rare. Presque toutes les assurances vie affichent, en effet, aujourd'hui des rendements plus faibles (voire même très décevants, inférieurs à 3 %, et parfois à 2,50 %) sur les contrats qui ne se vendent plus.

En réduisant volontairement cette rémunération, les assureurs dégagent assez de profits financiers pour se montrer plus généreux avec les contrats encore commercialisés. Et oui, bien évidemment, comme par enchantement, ceux-ci rapportent plus de 3 %, voire plus de 3,50 %. Des taux suffisamment élevés pour attirer les souscripteurs

Les épargnants victimes de ces pratiques douteuses ont-elles voix au chapitre ? Pas vraiment. Leurs anciens contrats bénéficient souvent d'avantages fiscaux qu'ils ne retrouveront pas. En tous les cas, pas tout de suite, s'ils en ouvrent un nouveau…

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS