Assurance vie

La collecte nette est d'environ 1,2 milliard d'euros pour l'assurance vie en mai 2021

Publié par le , Mis à jour le 30/11/2021 à 10:00

L'assurance vie fait partie des placements préférés des Français : à la fin du mois de mai, elle cumulait quelque 1 827 milliards d'euros d'encours, soit une progression de 4,6 % sur un an, d'après les chiffres de la FFA (Fédération française de l'assurance). Elle est notamment portée par le dynamisme des unités de compte (UC), poussées par les assureurs vie.

11,4 milliards de cotisations pour 1,2 milliard d'euros de collecte nette en mai 2021

L'assurance vie se reprend bien en 2021, après avoir été boudée par les Français en 2020, notamment au profit du Livret A. Plus précisément, les dépôts en mai 2021 ont atteint une valeur de 11,4 milliards d'euros. Les retraits se sont quant à eux élevés à 10,1 milliards d'euros, ce qui donne une collecte nette d'environ 1,2 milliard d'euros pour ce mois de mai 2021.

Ainsi, la collecte nette depuis le début de cette année pour l'assurance vie s'élève à 7,6 milliards d'euros. C'est un résultat plus que positif si l'on compare à la décollecte nette de 4 milliards d'euros pour la même période de l'année 2020. En effet, avec les incertitudes liées à la crise de Covid-19 et les mesures de confinement, les Français ont préféré s'appuyer sur des supports plus liquides et flexibles : Livret A, LDDS... Mais comparé à 2019, où 13 milliards d'euros nets avaient été collectés, ce résultat reste timide.

Les placements en unités de compte (UC) stimulent l'assurance vie française

On sait également que les fonds en euros ont un rendement de moins en moins élevé, en lien avec un environnement de taux bas. Ainsi, les assureurs préfèrent orienter les assurés sur des supports bien plus rémunérateurs mais également plus risqués : les unités de compte (UC). Et ces UC continuent de profiter à l'assurance vie. Elles ont collecté à elle seules 2,8 milliards d'euros nets en mai et ont représenté 40 % du total contre 37 % depuis le début de l'année et 34 % en 2020.

« Les Français font le choix d'une épargne toujours plus diversifiée, pour une espérance de rendement plus élevée à long terme, et préparent ainsi leur avenir. Cette évolution de l'assurance vie contribue pleinement à financer davantage les entreprises et l'économie productive », s'enthousiasme le directeur général de la FFA Franck Le Vallois, qui a aussi souligné la bonne collecte des nouveaux PER (Plan épargne retraite) pour cette période.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES