Assurance vie

Le gouvernement veut pousser les Français à dépenser leur épargne

Publié par le , Mis à jour le 02/03/2021 à 14:59

Comment pousser les Français à dépenser leur épargne ? D’ici à la fin de l’année, ils auront mis de côté 200 milliards d’euros. Une somme qui pourrait relancer l’économie. Le gouvernement envisage donc de mettre en place un dispositif pour les inviter à consommer.

Pas de taxe exceptionnelle sur l’épargne

Le montant a de quoi faire tourner la tête. Selon les économistes de la Banque de France, les Français devraient réussir à épargner 200 milliards d’euros d’ici à la fin de l’année.

En cette période de crise sanitaire, le gouvernement envisage de mettre en place un dispositif pour pousser les Français à dépenser ce bas de laine. Selon les Echos, Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie devrait présenter dans les prochaines semaines « un dispositif pour assurer que l’épargne des Français va bien à la relance de l’activité économique et aux entreprises françaises ».

D’après le quotidien, plusieurs scénarios sont sur la table. Parmi les pistes, on retrouve le transfert des dons entre générations. Concrètement, les règles pourraient être assouplies après un durcissement observé en la matière ces dernières années.

Sous l’air de Nicolas Sarkozy, le délai entre les deux donations défiscalisées est passé de 6 à 10 ans. François Hollande est allé encore plus loin avec un allongement de cinq années supplémentaires. Interrogé sur cette piste, Bruno Le Maire n’a rien  confirmé.

Certains élus de gauche et des économistes ont soumis l’idée d’une taxe exceptionnelle sur les ménages les plus aisés. Ce sont eux qui ont réussi à mettre le plus d’argent de côté. En effet, comme le souligne une étude du Conseil d’analyse économique, 70% de l’épargne accumulée ces derniers mois proviendrait des 20% des ménages les plus riches.

Une idée balayée d’un revers de main par Bruno Le Maire : « J’écarte une nouvelle fois clairement et définitivement toute taxation de l’épargne des Français ». La taxation de l’épargne pourrait être contreproductive. Les classes moyennes pourraient considérer qu’il s’agit d’une hausse d’impôts qui pourraient les toucher. Par peur, elles pourraient continuer à épargner.

La solution la plus simple pour l’exécutif serait de sortir très rapidement de la crise sanitaire pour encourager les Français à consommer. Une hypothèse qui reste toujours aussi incertaine en raison des différents variants.

De son côté, Eric Woerth, président LR de la Commission des Finances à l’Assemblée nationale évoque l’idée d’un "Livret C" dont les fonds pourraient aller vers les TPE et les PME. Un livret garanti par l’Etat.

Collecte impressionnante du Livret A en janvier 2021

Au total, ce sont 6,32 milliards d’euros ont été collectés sur le Livret A. Une hausse très importante par rapport à l’année précédente. A l’époque, seulement 4,13 milliards d’euros avaient été réunis.

Si on y ajoute les dépôts effectués sur le LDDS, la collecte pour le mois de janvier 2021 atteint les 7,19 milliards d’euros. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}