Les assurances de personnes ne disent pas merci à l'assurance vie

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Les assurances de personnes ne disent pas merci à l'assurance vie

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Les assurances de personnes ne disent pas merci à l'assurance vie

|
Consultations : 2714
Commentaires : 0
Assurance vie : elle n'aide pas aux résultats des assurances de personnes en 2011

Les assurances de personnes ont-elles pâti en 2011 du contexte économique difficile ? La réponse est affirmative car, selon la Fédération Française des Sociétés d’Assurances (FFSA), les ménages français ont joué la prudence privilégiant notamment les valeurs refuges comme la pierre ou l’or. Explications.

Les chiffres

En 2011, les prestations en assurance vie et capitalisation ont représenté quelque 116 milliards d’euros, chiffre en progression de 25 % pour une collecte nette à 8,3 milliards d’euros contre 51,1 milliards d’euros en 2010.

En outre, ce sont 11,2 milliards d’euros qui ont été versés au titre des dommages corporels, soit une hausse de 4 % (6 % en 2010). Pourquoi ? Il faut en rechercher la raison du côté de la méforme des contrats collectifs en hausse de 1 % en 2011 contre 5 % en 2010.

Et les cotisations des assurances de personnes ? Elles s’élèvent à 142,1 milliards d’euros en affaires directes, chiffre en recul de 12 % par rapport à 2011. Une conséquence de l’importante baisse (14 %) des cotisations d’assurance vie et des contrats de capitalisation qui se sont fixées à 124,5 milliards d’euros.

Enfin, les cotisations en assurances de dommages corporels ont (légèrement) bondi de 1 % à 17,6 milliards d’euros avec un ralentissement sensible par rapport à 2010 où elles avaient progressé de 4 %.

Des résultats en berne

Vu les chiffres qui précèdent, rien d’étonnant à ce que le résultat net enregistré par les sociétés d’assurance vie et mixte ait dégringolé de 33 % en 2011 à 2,8 milliards d’euros contre 4,2 milliards l’année d’avant.

Cette méforme assez prononcée trouve son origine dans deux causes essentielles : le retrait enregistré par la collecte et un contexte financier tout à fait défavorable qui a poussé les ménages à faire preuve d’une certaine vigilance.


L’avis d’Assurland.com : pour autant, l’assurance vie ne manque pas d’arguments qui, rappelons-le, lui ont valu le titre de placement préféré des Français. Piqûre de rappel dans notre article L'assurance vie a toujours de beaux atouts !.

 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS