• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Les assureurs reçus par le ministre de l'Economie à Bercy

Publié par le

Le ministre de l’Economie a reçu le jeudi 22 mai 2014 les assureurs pour leur rappeler leur rôle dans le redressement de l’économie de l’Etat. Il a annoncé que des mesures drastiques pouvaient être entreprises pour utiliser l’assurance vie dans le redressement des entreprises françaises.

L’assurance vie tient un rôle important dans l’économie

Les Français épargnent près de 1 300 milliards d’euros. Arnaud Montebourg, ministre de l’économie a annoncé son désir de renforcer les obligations des assureurs d’investir une plus grande partie de ces épargnes dans les plus grandes entreprises françaises. Il a souligné dans son communiqué rapporté par le site Gestion de Fortune que les assureurs sont les investisseurs de long terme et c’est à travers eux que les Français deviennent les actionnaires des grandes entreprises.

Pour répondre à la demande du ministre, les assureurs ont confirmé leur désir de se centrer sur le financement sur le long terme. A la demande du ministre, la FFSA prévoit de déployer des moyens nécessaires pour mieux anticiper l’arrivée des nouveaux contrats créés par le gouvernement l’euro-croissance, la vie génération et les autres actifs qui relèvent de l’économie.

L’euro-croissance et la vie génération

L’Euro-croissance est un contrat présentant un grand avantage. Le capital investi est garanti si l’épargnant décide de ne pas y toucher durant huit ans. Une partie des primes sera investie dans les unités de compte. L’investissement présente des risques puisqu’il dépend des évolutions du marché boursier, néanmoins, il permet de rapporter beaucoup plus que les contrats classiques investis en euros.

La vie génération est un contrat dont 1/3 du capital sera investi dans les ETI, 1/3 dans le logement social et 1/3 dans les entreprises de l’économie sociale et solidaire. L’investissement est risqué, cependant, il permet de bénéficier d’un abattement supplémentaire en plus, donc un abattement de 20 % est en sus !

Les assureurs se préparent déjà à l’introduction de ces nouveaux contrats quoi que le grand public ne semble pas encore être bien informer sur ces nouveaux contrats !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES