Les avantages fiscaux offerts par l'assurance vie

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Les avantages fiscaux offerts par l'assurance vie

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Les avantages fiscaux offerts par l'assurance vie

|
Consultations : 1446
Commentaires : 0
L'assurance vie : un placement qui peut rapporter

L’assurance vie présente bien des avantages, notamment en termes de fiscalité. L’assuré bénéficie d’une exonération d’impôt sur les plus-values réalisées, suivant certaines conditions. Et en cas de décès du souscripteur, les bénéficiaires profiteront également d’une fiscalisation allégée. Découvrez.

Des exonérations sur les plus-values

Contrairement aux idées reçues, la souscription d’une assurance vie ne consiste pas à bloquer un capital. L’assuré est en droit de faire un retrait ou un rachat avant l’échéance du contrat, sous quelques conditions. L’opération est soumise à un régime fiscal particulier, qui s’applique surtout sur les intérêts et les plus-values réalisées. Ainsi, il faut savoir qu’au-delà de 8 années d’adhésion, les plus-values ne sont plus imposables. Un plafond est néanmoins appliqué par les assureurs : 9 200 euros pour les couples et 4 600 euros pour les célibataires. En cas de dépassement de la limite, un prélèvement forfaitaire minimum de 7,5% est appliqué.

Une non-soumission aux droits de succession

En cas de décès de l’assuré, l’assurance vie fait également bénéficier d’une exonération d’impôts aux bénéficiaires. Le capital leur est accessible sans une soumission aux droits de succession. Pour cela, les assureurs appliquent une limitation de la somme, selon l’ancienneté de la souscription et en fonction de l’âge de l’assuré. Seuls les capitaux ne dépassant pas les 152 500 euros sont exonérés d’impôts dès lors que la signature a été faite avant le 70ème anniversaire du souscripteur. Dans le cas échéant, le montant est limité à 30 500 euros. Au-delà, le taux de prélèvement appliqué oscille de 20% à 25% en fonction du montant du capital. Et sachez que les plus-values et les intérêts sont, de leur côté, totalement exonérés d’impôt. 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS