Les frais sur un contrat assurance vie

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Les frais sur un contrat assurance vie

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Les frais sur un contrat assurance vie

|
Consultations : 2029
Commentaires : 0
Les différents frais attachés au contrat d'assurance vie

L’assurance vie est un investissement financier qui peut représenter un énorme avantage fiscal selon la législation en vigueur.

De plus, le souscripteur peut toucher à son capital en respectant toutefois les conditions et les clauses du contrat. Et, en cas de décès de l’assuré, le capital revient à ses bénéficiaires. Mais, les questions qui se posent souvent sont :

  • Comment, les assureurs calculent-ils le tarif de l’assurance vie ?
  • Quels sont les frais qui s’y rattachent ? 

En pratique, ce contrat d'assurance est soumis à 3 différents types de frais ci-dessous détaillés.

Les frais de gestion annuels

Les frais de gestion annuels, lesquels sont prélevés chaque année, permettent de payer l’assureur pour la gestion du contrat. Ils sont calculés selon le pourcentage du montant de l’assurance vie dont environ 0,6 % sur la partie investie en fonds en euros et 0,9 % sur la partie investie en unités de compte. Il est important de savoir que des frais de gestion qui s’élèvent à plus de 1 % ne sont pas favorables pour l’assuré à long ou à moyen terme, ce taux étant trop élevé.

Les frais de versements

Les frais de versements appelés également « frais d’entrée » ou « frais commerciaux » correspondent au montant prélevé sur chaque nouveau versement effectué par le souscripteur. En moyenne, les assureurs prélèvent entre 3 et 5 % du montant du fonds versé. Mais au-delà de 3,5 %, les frais sont déjà considérés comme prohibitifs. Aussi, il est conseillé de choisir une assurance vie dont les frais de versements sont en dessous de ce taux. Heureusement, le montant de ces frais est souvent négociable lors d’un versement important.

Les frais d’arbitrage

L’assuré doit payer des frais d’arbitrage lorsqu’il change la nature d’un actif au sein de son contrat (par exemple, en cas de transfert d’un capital placé initialement en action sur des obligations). Selon le contrat, ces frais d’arbitrage, appliqués sur les contrats multi-supports, se présentent sous deux formes : en pourcentage (entre 0,25 et 1 % du montant) ou en forfait (montant prédéfini qui sera prélevé automatiquement à chaque transfert).

Les autres frais à prendre en compte

Outre ces différents frais, les assureurs tiennent également compte:

  • des prélèvements sociaux,
  • des frais de sortie anticipée,
  • des frais cachés.


Pour y voir encore plus clair, n’hésitez pas à consulter ce mode d’emploi de l’assurance vie.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS