• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Les Français et l'épargne au premier semestre 2014

Publié par le , Mis à jour le 15/02/2017 à 10:47

Comment les Français épargnent-ils ?

Les Français ont toujours été prévoyants, ils mettent de l’argent de côté pour mieux préparer leur retraite ou pour avoir une sécurité financière. La Banque de France a publié le 8 août dernier son tableau de bord trimestriel de l’épargne des ménages pour le premier semestre 2014. Les données révèlent que l’épargne a progressé de 16 % et l’assurance vie surpasse le livret A et l’épargne financière.

Un taux d’épargne en nette progression

Durant le premier semestre 2014, le taux d’épargne s’est établi 15,9 %. Il enregistre une hausse alors qu’il tend à se stabiliser dans d’autres pays d’Europe comme l’Allemagne et l’Italie. Le Royaume-Uni a par contre enregistré une hausse, mais elle est seulement de 6 %.

L’assurance vie a quant à elle surpasser les autres produits d’épargne au cours du second trimestre 2014, notamment en raison de la baisse de rendement du livret A. En effet, le taux du livret A a été revu à 1 % depuis le début du mois d’août ce qui a engendré une décollecte en juillet de 1,08 milliards d’euros.

L’étude Natixis renforce les données de la Banque de France

L’étude de Natixis a été faite sur près de 984 ménages qui disposent d’un patrimoine financier estimé entre 75 000 et 300 000 €. 64 % des personnes interrogées ont déclaré mettre de l’argent de côté. La raison principale qui les pousse à épargner est la préparation de la retraite.

L’étude révèle également que les Français se tournent de plus en plus vers l’assurance vie. Elle démontre que 28 % des sondés ont souscrit un contrat d’assurance vie, contre 33 % pour les comptes à terme et les livrets et 16 % pour les Perp. Seulement 10 % des sondés ont opté pour les placements financiers et boursiers.

En bref, les Français comptent épargner plus durant cette année. Une récente étude de l’observatoire ING Direct a d’ailleurs révélé qu’ils étaient 38 % à vouloir mieux contrôler leurs dépenses dans le but d’épargner davantage et ainsi être « plus responsables » financièrement. Les produits d’épargne ont donc un bel avenir devant eux !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES