Les Français et l'épargne

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Les Français et l'épargne

|
Consultations : 1917
Commentaires : 0
L'assurance vie, l'épargne et la fiscalité !

Récemment, la FFSA ou la Fédération française des sociétés d’assurances a sollicité l’Institut Ipsos pour la réalisation d’une enquête. En effet, elle avait pour but de présenter le comportement des Français par rapport à l’épargne. Plus précisément, le sujet se porte sur l’assurance vie. Pour mieux comprendre le résultat de cette étude, il convient de prendre connaissance des enseignements principaux qui en découlent.

La préférence des Français pour l’assurance vie

Le sondage réalisé avait permis de savoir que les Français préfèrent continuer à épargner pendant la période de crise ou d’incertitude. De plus, ils sont à la recherche d’une meilleure sécurité. Au cours des six prochains mois, environ 53 % des Français envisagent d’épargner une partie de leurs revenus. Le plus important pour 74 % d’entre eux est la sécurisation de leur épargne. C’est la raison pour laquelle ils accordent beaucoup de privilèges à l’assurance vie et au Livret A. En principe, plus la règlementation de l’assurance vie est simple, plus les Français sont motivés à épargner.

Les Français et la fiscalité

Dans le cas général, les Français comptent beaucoup sur la stabilité fiscale. C’est surtout le cas avec celle de l’assurance vie. À peu près 89 % d’entre eux désirent que le gouvernement prenne des décisions de façon à ne pas alourdir la fiscalité des revenus de l’épargne dans sa généralité. Environ 92 % des Français souhaitent la même chose, mais spécialement pour l’assurance vie. Ils agréent alors la proposition faite par François Hollande au cours de sa campagne présidentielle. L’étude a révélé alors que 71 % a approuvé le fait de n’apporter aucune modification à la fiscalité de l’assurance vie. En effet, si la fiscalité de cette dernière pèse trop, cela aurait un impact négatif net sur le comportement des épargnants. Lors du sondage, on avait interrogé la plupart des Français sur l’effet d’une hausse éventuelle du taux d’imposition appliqué à l’assurance vie sur leur attitude d’épargne. L’enquête a conclu alors que 62 % des détenteurs de contrats avouent un effet négatif sur la motivation d’épargne.

Pour conclure, la majorité des Français accentuent leur épargne sur l’assurance vie tout en souhaitant à la fois sa stabilité fiscale et règlementaire.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS