Assurance vie

Livret A, LDDS : forte collecte en juin et taux maintenu à 0,5 % en août

Publié par le , Mis à jour le 06/08/2020 à 15:24

Les taux des Livrets seront maintenus à 0,5 % jusqu'en février 2021 au moins

Depuis le confinement, les Français se ruent sur le Livret A et délaissent parfois certains placements tels que l'assurance vie. Pourtant, le taux du livret A est extrêmement faible, à 0,5 % et aurait même pu descendre à 0 %. Mais ce taux plafond de 0,5 % sera maintenu jusqu'en 2021 au moins par volonté politique.

Le Livret A et le LDDS affichent à nouveau une forte collecte en juin

Le mois de juin 2020 marque un nouveau record : la collecte cumulée du Livret A et du LDDS s'est élevée à 3,69 milliards d'euros (collecte nette de 2,96 milliards d'euros pour le seul Livret A), pour atteindre un encours total de 437,1 milliards d'euros. À titre de comparaison, le Livret A à lui seul n'avait récolé « que » 510 millions d'euros en juin 2019. Si l'on ajoute le LDDS pour la même période, cette somme s'élève à 630 milliards d'euros.

En effet, la crise de Covid et le confinement ont grandement stimulé ces deux produits d'épargne, qui affichent une collecte record depuis le mois de janvier 2020 : 20,41 milliards d'euros, contre 11,57 milliards pour la même période l'an dernier. À présent, le Livret A est devenu un placement refuge pour les Français, celui-ci servant notamment à financer le logement social. La collecte du LDDS depuis les 6 derniers mois s'élève quant à elle à 730 millions d'euros, et sert notamment à financer l'économie sociale et solidaire ainsi que les économies d'énergie au sein des logements.

Rappelons également qu'en février, la collecte des Livret A et LDDS étaient de 1,55 milliards d'euros, 3,8 milliards en mars, 7,4 milliards en avril et 5,14 milliards en mai. Ce mois de juin marque donc quand même un recul par rapport aux trois mois précédent, dont toute la durée du confinement. Mais sur cette même période, les Français se sont détournés de l'assurance vie.

Leur taux est toujours de 0,5 % en août

Le 1er février 2020, le taux du livret A avait baissé pour atteindre le plafond de 0,5 %, soit son taux le plus bas jamais relevé depuis sa création en 1818. Ce taux aurait pu être révisé au 1er août : en effet, le calcul des taux aurait dû placer le taux du Livret A à 0 % car il dépend de la moyenne semestrielle du taux d’inflation et des taux interbancaires à court terme. Cette moyenne s'établit actuellement autour de 0 %. Mais le plancher établi à 0,5 % a permis de maintenir le taux.

Un volonté politique de maintien de taux bas

Ce taux est maintenu par volonté politique. Il est théoriquement possible que le gouverneur de la Banque de France puisse demander à Bercy de déroger à l'application du calcul des taux. Mais à l'heure actuelle, la priorité des autorités est de réorienter l'épargne de précaution, telle que celle placée sur le Livret A vers la consommation et l'investissement en entreprise. Il est donc impensable de revenir sur le taux plancher de 0,5 %, ni d'augmenter ce dernier (cela pourrait pousser à l'épargne). « Ce n'est pas d'épargne dont nous avons besoin aujourd'hui pour notre économie, mais d'investissement », avait déjà affirmé le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire au mois d'avril dernier.

Aussi, ce taux plancher de 0,5 % se maintiendra jusqu'à la prochaine échéance, c'est-à-dire février 2021. Mais il est probable que ce taux se maintienne même au-delà. En effet, d'après les spéculations et projections de calculs de taux, ces derniers seraient toujours en-dessous du taux plancher de 0,5 %.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES