Assurance vie

Pour vivre en maison de retraite, les seniors utilisent leur épargne

Publié par le

Un résident peut débourser jusqu'à 2500 euros par mois pour une place

Les seniors sont de plus en plus nombreux à devoir piocher dans leur épargne pour financer un hébergement en maison de retraite. En moyenne, le montant avoisine 1850 euros par mois après la déduction des différentes aides. Un montant bien supérieur aux ressources.

Des factures pouvant atteindre 2 500 euros

Pour vivre en Ehpad, mieux vaut avoir un peu d’argent de côté. Une étude publiée par le ministère de la santé révèle qu’une personne âgée sur trois est dans l’obligation d’utiliser son épargne pour financer un hébergement en maison de retraite. Dans les faits, un résident sur deux doit dépenser 1850 euros chaque mois pour payer sa maison de retraite. Un montant qui comprend les allocations et les contributions des obligés alimentaires. Avec une moyenne de 1500 euros de retraite pas mois, la facture est salée pour les résidents. Dans certains établissements privés à but lucratif, la somme demandée peut quasiment atteindre 2 500 euros. Dans plus de la moitié des cas, les frais d’hébergement sont supérieurs aux ressources. Selon une étude publiée par la DRESS, 11% des seniors ont déjà été dans l’obligation de solliciter l’aide de leurs proches pour payer leur chambre. 16% pensent qu’ils le feront dans le futur.

Une concertation citoyenne

Alors que les Français se disent préoccupés par le sujet de la dépendance, le ministère de la santé a lancé une grande consultation citoyenne. Avec une espérance de vie qui ne cesse de croître, la France comptera d’ici 2050 quasiment 4,8 millions de seniors. Le nombre de personnes en perte d’autonomie devrait atteindre 2.45 millions en 2060. Cette grande consultation lancée à l’automne servira de base pour un futur projet de loi.

Preuve que le sujet de la dépendance préoccupe les pouvoirs publics, le Sénat souhaite donner un coup de pouce aux proches aidants. L’occasion de favoriser la reconnaissance de ces personnes qui viennent en aide à un senior dépendant. Des proches qui pallient souvent l’absence des professionnels de santé.

Aujourd’hui, l’assurance dépendance permet de financer les soins et les services en cas de perte d’autonomie. Des services qui peuvent se traduire par de la téléassistance ou encore l’intervention d’une aide à domicile. Les seniors peuvent choisir les garanties afin de prévenir une perte de dépendance totale ou partielle.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES