• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Pourquoi gagne-t-on à souscrire une assurance vie ?

Publié par le , Mis à jour le 26/01/2015 à 18:02

En règle générale, l’assurance vie plaît pour la flexibilité de son fonctionnement. En effet, elle peut à la fois servir à préparer sa retraite, permettre la constitution d’un capital ou encore être mise à profit dans le cadre d’une succession. C’est pourquoi de nombreux Français choisissent un tel contrat comme placement.

Comment fonctionne une assurance vie ?

Le fonctionnement de la meilleure assurance vie est simple. Le souscripteur verse des primes de façon libre ou à des intervalles réguliers, selon les termes du contrat. Ces versements formeront par la suite un capital qui continuera de fructifier au fil du temps.

Selon les risques qu’il est prêt à prendre et le rendement qu’il espère obtenir, le souscripteur d’une assurance vie se voit offrir différentes options. Ainsi, le fonds en euros est un moyen sûr d’investir la totalité de son argent dans le but d’obtenir un rendement annuel donné. L’investissement en action est un autre moyen de faire fructifier son capital mais il n’est pas sans risques. En effet, il dépend en majeure partie de la bourse et de ses performances. Enfin, il est également possible de combiner les deux en choisissant un contrat multisupport.

Quels sont les objectifs de l’assurance vie ?

En raison de sa flexibilité, l’assurance vie aide le souscripteur à atteindre plusieurs objectifs.

Le but premier de ce type d’assurance est la constitution d’un capital. Par exemple, il peut servir de fonds de retraite. Au moment voulu, il est possible de percevoir son placement sous forme de rente ou encore de capital (entier ou fractionné).

Un contrat d’assurance vie est également un moyen de protection contre l’invalidité ou le chômage. En effet, en cas de force majeure, même si la durée du contrat n’atteint pas huit ans, il est possible d’effectuer des retraits anticipés avec exonération d’impôt.

L’assurance vie permet enfin de préparer le partage de son patrimoine sans pour autant devoir payer trop d’impôts.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES