Principe et mode de fonctionnement d'une assurance vie

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Principe et mode de fonctionnement d'une assurance vie

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Principe et mode de fonctionnement d'une assurance vie

|
Consultations : 2484
Commentaires : 0
Le b.a.-ba de l'assurance vie

Tout contrat d'assurance est passé entre un souscripteur et un organisme spécifique, qu’il s’agit d’une compagnie d’assurances, d’une mutuelle ou d’un établissement bancaire. S’agissant d’un contrat d’assurance vie, une troisième personne est souvent concernée : le bénéficiaire. Tour d’horizon.

Le principe d’une assurance vie

Dans ce contrat, l'assureur s'engage à verser un capital constitué par l'assuré durant sa vie en contrepartie du versement d'une cotisation périodique effectué par le souscripteur. Ce capital est versé à une ou plusieurs personnes désignées par le terme de « bénéficiaires » dont le nom figure au contrat.

Ces contrats d’assurance vie représentent donc un moyen de se constituer une épargne permettant de profiter de certains avantages fiscaux. Par exemple, ces contrats peuvent faire l’objet d’une transmission aux bénéficiaires directs ou désignés avec des droits de succession généralement favorables.

Le mode de fonctionnement d'une assurance vie

Le souscripteur d'un tel contrat d'assurance s'engage en signant à verser des primes qui peuvent être fixes et périodiques, libres ou prendre la forme d’une seule et unique prime d'un certain montant déterminé lors de la signature du contrat.

En règle générale, les contrats d'assurance dits « multi-supports » requièrent le paiement de quatre types de frais, à savoir les frais de dossier, les frais d'entrée, les frais de gestion et les frais d'arbitrage.

De son côté, l'assureur s'engage à placer tous les fonds que le souscripteur lui verse soit en un placement « mono-support », soit en un placement en unités de compte, soit en un placement multi-support. Ce dernier placement associe les deux modes de placement en mono-support et en unités de compte. En effet, le placement mono-support comporte un minimum de fonds garantis en euros tandis que le placement en unités de compte ne dispose d'aucune rente garantie.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS