• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Souscrire son assurance vie auprès d'assureurs traditionnels !

Publié par le

L’assurance vie est le produit d’épargne préféré des Français, si les banques et les mutualistes le proposent, il semblerait pourtant que les assureurs traditionnels offrent les meilleures performances…

Pourquoi souscrire une assurance vie ?

Souscrire une assurance vie permet aux particuliers de se constituer un complément de retraite, de financer un projet personnel comme l’achat immobilier ou préparer sa succession. Outre les banques et les mutualistes, les assureurs professionnels proposent également ce contrat, il est même possible de souscrire une assurance vie en ligne. Puisque les contrats sont de plus en plus nombreux, il est de plus en plus difficile de s’y retrouver. Cette étude réalisée par l’ACPR devrait aider les épargnants à bien choisir leurs contrats d’assurance vie.

L’étude se porte sur les performances des contrats d’assurance vie proposés en France. Le résultat révèle que les contrats proposés par les assureurs traditionnels sont les plus performants. Ces contrats offrent un taux de rendement de 2,98 % contre 2,70 % pour les bancassureurs et 2,64 % pour les mutualistes. Le secteur souffre néanmoins d’une baisse, selon l’ACPR la baisse concerne 66 % des encours en 2013 et seulement 32 % des encours ont atteint un rendement supérieur à 3 % au cours de la même année.

Comment bien choisir son assurance vie ?

Avant de s’engager en signant un contrat d’assurance vie, il faut prendre en considération plusieurs paramètres. Il faut mesurer le risque, investir en fonds en euros présente par exemple moins de risques que les multisupports puisque le capital est garantie. Par ailleurs, les intérêts dégagés par le fonds en euros est définitivement acquis ce qui est plutôt rassurant pour les épargnants.

Les contrats multisupports sont par ailleurs plus intéressants en termes de rendement mais sont beaucoup plus risqués. Ces contrats permettent aux épargnants de moduler leurs investissements dans le temps. Pour limiter le risque, il est possible de diversifier une partie du contrat sur deux ou trois fonds bien sélectionnés. L’épargnant pourra aussi demander un historique des rendements des unités de compte proposés dans le contrat et les comparer à leurs indices de référence, ceci dans le but de limiter les risques.

Important : il est nécessaire de bien comparer les frais de l’assurance vie (frais de versement, de gestion, d’arbitrage…) puisque les performances du contrat dépendront également de ces frais.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES