• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Tunisie : l'assurance vie n'a pas encore trop de succès !

Publié par le

Selon les récentes déclarations de M. Lasaad Zarrouk, PDG de la Société tunisienne d’assurance et de réassurance (STAR), l’assurance vie représente par 15 % du chiffre d’affaire du secteur de l’assurance tunisienne.

Un secteur avec un fort potentiel

L’assurance vie est un secteur bénéficiant d’un énorme potentiel. En effet, avec ce type d’épargne, les compagnies d’assurance tunisiennes pourraient se constituer des réserves financières, une porte qui leur mènerait à l’introduction à la bourse et qui permettrait aussi de réduire considérablement le recours à l’endettement bancaire.

Pour le PDG de la Société tunisienne d’assurance et de réassurance, pour bien exploiter le potentiel de l’assurance vie, il est devenu crucial de bien promouvoir le secteur de l’assurance en Tunisie. Thierry Martel, PDG de « Groupama », estime quant à lui que l’amélioration du secteur de l’assurance vie en Tunisie passe par l’amélioration de la formation des agents et par le développement des produits offerts aux consommateurs.

Les assurés tunisiens peinent à accorder leur confiance aux assureurs, c’est un point qu’il faudra aussi régler. Ainsi, plusieurs mesures ont été entreprises afin de regagner la confiance des assurés. Hafedh Gharbi a fait savoir récemment que le CGA élabore un programme quinquennal visant à aider les compagnies d’assurance à parfaire la qualité de leurs services et à mieux se diversifier.

L’assurance vie en France

En France, l’assurance vie représente près de 70 % du chiffre d’affaire du secteur de l’assurance. Elle se tient à la 8 ème place mondiale en matière d’assurance et au premier rang en matière d’assurance agricole. Selon Marc-Phillipe Juilliard, directeur senior chez Fitch, pour l’Argus de l’assurance, le secteur de l’assurance vie en France « effectue sa mue en passant d’un statut d’activité en croissance à un statut d’activité cyclique ».

Malgré une baisse des souscriptions en fonds en euros causés par les changements de fiscalité, les Français sont toujours aussi nombreux à souscrire un contrat d’assurance vie. En effet, en 2013, le secteur a enregistré une collecte nette 10,7 milliards d'euros contre une décollecte nette de 6,3 milliards d’euros en 2012.


Le besoin de se prémunir des incidents et de préparer son avenir est bien ancré dans le cœur des Français, le secteur de l’assurance vie a donc encore de beaux jours devant lui !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES