UltimInfo.com : La solution pour les contrats d'assurance vie non réclamés ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > UltimInfo.com : La solution pour les contrats d'assurance vie non réclamés ?

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

UltimInfo.com : La solution pour les contrats d'assurance vie non réclamés ?

|
Note :
Consultations : 2511
Commentaires : 8
assurance vie

Une assurance contre les risque de déshérence

De nombreux contrats d'assurance vie et de prévoyance ne sont pas réclamés par les bénéficiaires ainsi le site UltimInfo.com a vu le jour. C'est un service online qui va permettre de réduire le nombre de contrats en déshérence. En effet, le souscripteur va pouvoir s'assurer que son bénéficiaire percevra bien le capital décès qui lui revient. De plus ce site internet offre la possibilité aux souscripteurs d'assurance vie ou de prévoyance de couvrir le risque de déshérence de ces contrats ainsi ils préservent leur capital décès.

Les garanties de UltimInfo.com

Plusieurs formules sont mises à la disposition des souscripteurs, soit une formule gratuite « Pack basic » qui permet aux souscripteurs de gérer eux-mêmes l'ensemble de leurs clauses bénéficiaires, soit une formule dont le montant est entre 59 et 99 euros « le Pack Sérénité » qui couvre le risque de déshérence. Le souscripteur indique une date à laquelle il recevra un message électronique ou par sms. S'il ne répond pas au message alors il sera considéré comme disparu et les bénéficiaires contactés pour les informer de leur droit. UltimInfo garantie donc le maintien du lien entre le souscripteur d'un contrat d'assurance vie ou de prévoyance, ses bénéficiaires, les entreprises distributrices de contrats telles que les compagnies d'assurances, banques, courtiers, etc. et les tiers comme les notaires, personnes de confiance, conseiller patrimonial, etc.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
8 réactions


mon mari a souscris une assurance vie a la fonciere populaire en 1961 et l echeance s'est terminée en 1991. Nous esperons avoir une reponse recevez mes sinceres salutations frete rene 

Juste un ajout complémentaire à cet article pour montrer, s'il est besoin, que le risque de déshérence est important. Rappelons donc qu'en matière d'estimation du phénomène des fonds non réclamés en déshérence, l'ordre de grandeur est le milliard, et il oscille de 1 (selon la FFSA) et va jusqu'à 30 selon messieurs Attali et Bébéar ( tel que mentionné dans la décision 41 du rapport Attali "pour la libération de la croissance française" de janvier 2008).

bonne idee, domage que ma tante ne l ai pas connu avant !

La remarque d'Alan est ... pleine de bon sens. Si les souscripteurs vivants pouvaient anticiper, ça serait plus simple. Seulement, comme nul ne connait le jour ni l'heure, on se dit que l'on a bien le temps d'y penser. Mais au fait, Alan, avez-vous un contrat d'assurance vie? Vous êtes peut être aussi "l'oncle" de plusieurs "neveux". Vous voyez où je veux en venir !! :)

je n'ai pas d'enfant, par conséquent j'aimerais m'assurer que les bénéficiaires de mon assurance vie recevront le solde de mon contrat pouvez vous m'en dire plus sur votre contrat


Bonjour,

UltimInfo.com et Assurland.com sont deux entités distinctes. Pour en apprendre davantage au sujet du contrat évoqué dans notre article, il vous appartient donc de solliciter directement Ultiminfo.com. Vous devriez trouver toutes les informations utiles sur le site officiel.

Bonne journée.


Bonjour, J'ai contracté une assurance vie à la "Foncière Populaire" le 1° mai 1972 sous le N° de police : 6520612 . Merci de bien vouloir me dire qu'en est- t'il à ce jour ? je n'ai aucune nouvelle. Réponse par mail.


Bonjour, 

Pouvez-vous nous dire par quel moyen vous avez contacté cet assureur ?

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS