Un guide de bonnes pratiques pour les acteurs de l'assurance vie

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance vie > Un guide de bonnes pratiques pour les acteurs de l'assurance vie

Actualité de l'assurance

Assurance vieVoir toute son actualité

Un guide de bonnes pratiques pour les acteurs de l'assurance vie

|
Consultations : 2339
Commentaires : 0
Plus de conseil et de suivi pour les contrats d'assurance vie

Au mois de janvier, on fait généralement le plein de bonnes résolutions. L’ACP et l’AMF ont décidé de prendre les devants et de rappeler aux organismes distribuant des assurance vie les bonnes pratiques à appliquer lors de la vente de ce type de produit. Dernière date pour se mettre aux normes : 1er octobre 2013. Explications.

L’AMF et l’ACP rappellent les bonnes pratiques en matière d’assurance vie

Depuis quelques années, les organismes financiers et d’assurances doivent informer et conseiller le client au moment de la commercialisation d’un contrat d’assurance vie. Mais ce qui était une recommandation va devenir une obligation à partir du 1er octobre 2013. Le secrétaire général adjoint à l’Autorité de contrôle Prudentiel (ACP) a d’ailleurs estimé  que « certains professionnels ne sont pas au niveau ».

L’AMF (l’autorité des Marchés Financiers) et l’ACP ont donc travaillé pendant six mois pour étudier et évaluer le niveau d’engagement des organismes financiers quant à la mise en application d’un certain niveau de conseil au moment de la souscription d’une assurance vie. Il en ressort une check list, un genre de bilan de bonnes pratiques pour ce secteur.

Les points d’amélioration principaux !

Les trois principaux points à améliorer sont :

  • le questionnement sur les charges financières ainsi que la prise de risque lors de la souscription d’une assurance vie,
  • les questions qui peuvent être inadéquates. Par exemple, la pratique d’un sport à risque.
  • L’utilisation du questionnaire de manière adaptée

L’avis d’Assurland : mais un conseil en assurance vie ne se passe pas que lors de la souscription. Il faut que les conseillers soient réactifs tout au long du contrat.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS