• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance vie

Une décollecte de l'assurance vie en 2018 ?

Publié par le , Mis à jour le 08/12/2017 à 14:05

Faut-il redouter une décollecte de l'assurance vie entre 2018 et 2022 ?

En octobre 2017, la collecte nette de l’assurance vie a représenté 1,8 milliard d’euros et, depuis le début de l’année, elle s’établit à 7,2 milliards d'euros. Mais, qu’en sera-t-il en 2018 ? La rentabilité du produit d’épargne devrait être stable mais il pourrait connaître la décollecte. Coup de projecteur.

Les unités de compte de plus en plus populaires

Dans une étude récente, Moody's estime que la situation de l’assurance vie devrait être marquée par la stabilité en raison notamment des taux bas proposés aux épargnants français, ce qui permet une compensation de la baisse des bénéfices.

En outre, l’agence de notation américaine estime que la part des unités de compte devrait grandir encore. Bien entendu, cela se ferait au détriment des fonds en euros.

Créer de nouveaux produits en épargne et prévoyance

Selon Moody’s, l’assurance vie pourrait connaître la décollecte entre l’année prochaine et 2022. En cause, la collecte nette que l’on enregistre actuellement.

Cette décollecte de l’assurance vie serait l’expression de la compétitivité en berne du produit d’épargne face aux produits de gestion d’actifs et à ceux proposés par les établissements bancaires.

Face à une telle perspective, Moody’s conseille aux acteurs de l’assurance vie de faire preuve d’inventivité pour mettre au point de nouveaux produits en prévoyance et en épargne que les gestionnaires d’actifs et les banques ne seraient pas en mesure de proposer.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES