Les Newsletters Assurland

Assurance vie : une épargne plus rémunératrice que le Livret A

Publié par le

Les Français ont beaucoup économise et placé sur le Livret A durant le confinement

Durant le confinement, les Français ont beaucoup économisé. En effet, de nombreuses dépenses ont été réduites : carburant, transports, shopping... Mais où placer cet argent ? Confinés, les Français ont préféré le Livret A à l'assurance vie. Le Livret A, s'il n'est guère rémunérateur, est très flexible et sécurisé. Mais il est possible de penser à des placements d'épargne plus lucratifs comme l'assurance vie. Pensez à la comparaison d'assurances vie !

Confinement : les Français ont beaucoup économisé

Le Covid-19 et les crises engendrées ont quelque peu modifié les comportements d'épargne des Français, au moins pour un temps. On a pas exemple constaté d'importantes décollectes dans l'assurance vie ; autrement dit, la collecte brute de l'assurance vie a été négative durant ces derniers mois. Mais où est parti tout cet argent ?

D'après la Banque de France, les Français possédaient quelque 543 milliards d'euros sur des comptes à vue non-rémunérés, soit 48 milliards de plus qu'à la fin de l'année 2019 et le double de la somme détenue en 2007, à quelques mois seulement de la crise des subprimes. Si l'on ajoute à ce nombre l'encours des livrets d'épargne (795 millions d'euros), la somme totale s'élève à presque 1 350 milliards d'euros.

Où et comment épargner ?

Alors, comment utiliser cet argent ? En France, la protection sociale et la prévoyance sont très développées, il n'est donc pas forcément nécessaire de posséder une épargne de précaution, généralement placée sur le Livret A, de plus de quelques mois de revenus. D'autant plus que le Livret A, s'il est très flexible, est plafonné (22 950 euros hors intérêts en 2020). Vous ne pourrez donc pas y placer à loisir !

En outre, la dynamique actuelle de l'épargne est quelque peu spécifique : les placements garantis ne rapportent plus et peuvent parfois même coûter à l'épargnant ! Concrètement, les fonds en euros ont perdu tout dynamisme et se révèlent coûteux pour les assureurs, banques et bancassureurs. Pour réaliser des bénéfices, il faut donc se placer sur des unités de compte (UC) ou d'autres types de placements plus risqués, non-garantis mais plus rémunérateurs. Il existe également des formules hybrides comme les fonds eurocroissance, qui permettent de bénéficier de garantie en capital au bout d'un certain nombre d'années.

Ainsi, il vous revient de choisir les supports que vous désirez, le niveau de risque que vous êtes prêt à accepter et la durée durant la quelle vous désirez immobiliser votre épargne, ou une partie de cette dernière. Souscrire une assurance vie peut rapporter avec un contrat panaché entre fonds euros et UC par exemple, un PEA, investir sur des SCPI ou OPCI...

Pensez au PEL !

Autrement, n'oubliez pas votre Plan épargne logement (PEL) si vous en avez un ! Sa rémunération est plus élevée que des fonds en euros dans l'assurance vie ou un Livret A, et dépasse généralement les 2 % bruts si ouverts avant le 1er février 2016. C'est un placement flexible qui permet de récupérer son épargne à souhait, mais qui est surtout garanti.

À savoir qu'un PEL peut être abondé jusqu'à ses dix ans et être possédé par chaque membre de votre foyer (enfants compris). De plus, son taux de rendement est garanti pendant l'intégralité de la durée du contrat. Enfin, les PEL ouverts avant le 1er mars 2011 ne peuvent être fermés par votre banque : vous pourrez donc les conserver à vie ! Toutefois, un retrait peut suffire à le clôturer. Attention, donc.

Investir en bourse ?

Enfin et si vous êtes un peu plus adepte du risque, mais que vous souhaitez réaliser plus de bénéfices, vous pouvez tenter votre chance en Bourse. La croissance des actions du CAC 40 sur les trente dernières années est de 5,9 % ! On trouve ensuite l'assurance vie en euros avec une croissance de 4,7 %, l'immobilier parisien à 4,3 % et le Livret A à 2,6 %. Mais n'oubliez pas que les placements en euros ne sont plus rentables et ne vous rapporteront probablement pas d'argent dans la situation actuelle.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES