Attentats : et si les terroristes pirataient les voitures autonomes ? - Les Newsletters Assurland

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Les Newsletters Assurland > Attentats : et si les terroristes pirataient les voitures autonomes ?

Les Newsletters Assurland

Retrouvez ici les Newsletters envoyées par Assurland.com

Attentats : et si les terroristes pirataient les voitures autonomes ?

|
Consultations : 1888
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

L’attentat de Nice a indubitablement marqué l’esprit des Français. Le 14 juillet dernier, un terroriste s’est servi d’un camion pour foncer dans la foule, tuant 84 personnes et en blessant 331. Avec l’arrivée des voitures connectées, autonomes, les spécialistes posent la question du piratage de ces véhicules, notamment par des terroristes.

Les voitures connectées peuvent être piratées

Au-delà du piratage des données personnelles, les spécialistes de l’automobile connectée craignent le piratage de la voiture elle-même, les hackers pouvant ainsi prendre les commandes du véhicule à distance. Une hypothèse d’ores et déjà envisagée dans de potentielles attaques terroristes, dans un futur à plus ou moins long terme.

L’on sait d’ailleurs que pirater une voiture connectée est déjà possible : 2 hackers avaient piraté à distance la Jeep Cherokee d'un journaliste qui testait cette voiture. S’ils avaient pu prendre le contrôle de la radio, mettre en marche les essuie-glaces, ils ont surtout réussi à désactiver les freins de la voiture et coupé le moteur.

Les constructeurs automobiles travaillent sur la cybersécurité

Et si les terroristes en venaient à pirater les voitures connectées ? L’un des grands défis de la voiture connectée et de la voiture autonome s’articule autour des la cybersécurité. Le constructeurs l’ont bien compris et n’hésitent pas à travailler avec des pirates informatiques pour contrer les failles de ces véhicules.

Par exemple, Fiat Chrysler Automobiles propose une plateforme d’alerte destinée aux hackers, afin que ces derniers déclarent des failles de cybersécurité des voitures de la marque. Pour inciter les pirates à l’aider, le constructeur auto promet une prime atteignant 1 500 dollars par alerte.

Tesla, le constructeur de voitures électriques était pionnier dans ce type de collaboration.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux newletters par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS