Attestation d'assurance scolaire : les pièges à éviter - Les Newsletters Assurland

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Les Newsletters Assurland > Attestation d'assurance scolaire : les pièges à éviter

Les Newsletters Assurland

Retrouvez ici les Newsletters envoyées par Assurland.com

Attestation d'assurance scolaire : les pièges à éviter

|
Consultations : 4664
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

C’est la rentrée ! Cartable, trousse, crayons de couleur, tout est fin prêt… Et l’assurance scolaire ? Si on ne vous l’a pas encore réclamée, l’établissement de votre enfant ne va pas tarder à vous demander de fournir une attestation d’assurance scolaire.

Pour garantir une protection complète à votre enfant, l’attestation d’assurance scolaire doit inclure (conformément aux dispositions de la Circulaire n°2001-078 du 3 mai 2001):

  • La Responsabilité Civile qui couvre les dommages (matériels ou corporels) causés par l’enfant et, le cas échéant, vous met à l’abri de lourdes conséquences financières ;
  • L’Individuelle Corporelle qui prend en charge votre enfant s’il est victime d’un accident qu’il s’agisse d’un petit bobo ou d’un incident plus grave.

ATTENTION :

  • Votre assurance habitation ne remplace pas l’assurance scolaire car elle ne comprend pas la Protection Individuelle Corporelle. Si votre assureur vous propose une simple attestation responsabilité civile chef de famille, soyez vigilants !

Par exemple, si votre petite dernière se casse une dent en jouant « à chat » dans la cour de récré ou si votre grand retrouve ses lunettes en mille morceaux au fond de son cartable, votre assurance habitation n’interviendra pas.

  • La GAV (Garantie Accident de la Vie) n’est pas suffisante ; elle ne couvre qu’en cas d’accident ayant des conséquences graves, des séquelles irréversibles (doigt sectionné ou perte de l’ouïe par exemple).

Assurez-vous également que votre assurance scolaire vous remboursera sans franchise et qu’elle interviendra même pour les petits bobos.

BON A SAVOIR :

L’assurance scolaire est obligatoire pour toutes les activités facultatives, qu’il s’agisse des activités :

  • qui dépassent les horaires de classe comme par exemple la classe de neige, les séjours linguistiques,
  • qui intègrent la pause méridienne,
  • pour lesquelles une contribution financière vous est demandée (cinéma, musée, théâtre...).

Et sur une année scolaire, les activités sont nombreuses ; sans assurance scolaire, l’enfant ne pourra pas y participer !

Attestation d'assurance scolaire : les pièges à éviterL’Assurance Scolaire MAE protège  votre enfant à l’école pendant toutes ses activités scolaires dès 9,90 € par an (école, récréation, cantine, étude, nouvelles plages horaires dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, garderie, sorties, voyages scolaires…) et sur le trajet école-domicile.

Avec la formule 24/24 PLUS, il est également protégé dans sa vie quotidienne (activités artistiques, clubs de foot ou de basket, poney club, centre de loisirs…)

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de notre partenaire, la MAE, Numéro 1 de l’Assurance Scolaire depuis 1932.

Cliquez ici

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux newletters par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS