• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Autopartage : Autolib' arrive en Italie

Publié par le
1283 vues 1 réaction Note

En Italie, Bolloré propose « Bluetorino » en attendant « Blueroma »

L’autopartage semble avoir de beaux jours devant lui. Alors qu’Autolib’ est désormais bien ancré dans le quotidien des Franciliens, le groupe Bolloré propose désormais ses véhicules électriques en libre-service en Italie. Explications.

Bluetorino, l’autopartage électrique à Turin

Après un semestre de tests, les voitures électriques en libre-service du groupe Bolloré sont officiellement opérationnelles à Turin.

Baptisé « Bluetorino » de l’autre côté des Alpes, le service se compose pour l’heure de 70 véhicules et d’une centaine de bornes de recharge. En 2019, ce parc de véhicules électriques devrait compter 400 engins, 200 stations ainsi que 700 bornes de recharge.

L’autre projet italien de Bolloré, « Blueroma », devait voir le jour en fin d’année dans la capitale italienne mais il est pour l’instant gelé.

De l‘autopartage de Paris à Singapour

Déployé à Paris et dans sa région depuis quelques années, le service d’autopartage Autolib’ compte actuellement plus de 3 000 automobiles électriques, un millier de stations et plus de 5 000 bornes de recharge.

A y regarder de plus près, le groupe Bolloré a proposé son service d’autopartage aux quatre coins de la planète : à Paris via Autolib’, à Lyon via Bluely, à Bordeaux via Bluecub mais aussi à Indianapolis, aux Etats-Unis, via BlueIndy, à Turin, en Italie, avec Bluetorino donc et en 2017 à Singapour via BlueSG.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
a quand se type de voiture a la reunion

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES