Avez-vous confiance en le paiement sans contact ? - Les Newsletters Assurland

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Les Newsletters Assurland > Avez-vous confiance en le paiement sans contact ?

Les Newsletters Assurland

Retrouvez ici les Newsletters envoyées par Assurland.com

Avez-vous confiance en le paiement sans contact ?

|
Note :
Consultations : 2601
Commentaires : 1
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

En développement depuis une dizaine d’années, le paiement sans contact consiste à payer des achats avec son téléphone mobile ou d’autres objets munis de la technologie NFC. En d’autres termes, les Smartphones remplacent peu à peu les cartes bancaires. Comment fonctionne ce nouveau mode de paiement, quelle sécurité pour les utilisateurs ?

Les acteurs du paiement sans contact

Sans surprise les géants d’Internet s’intéressent à ce nouveau marché du paiement en ligne au potentiel de 75 milliards de dollars à l’année.

PayPal, cherche par exemple à implanter son système dans les magasins physiques, son concurrent Amazon a pour ambition de lancer son propre système de paiement, Apple permet d’ores et déjà le paiement sans contact (Apple Pay) avec le nouvel iPhone 6, permettant ainsi aux utilisateurs de payer en magasin avec leur Smartphone dernier cri.

Pour que ces nouveaux modes de paiement soient opérationnels, il faut bien sûr que les magasins s’équipent afin de permettre la transaction.

Les opérateurs télécom s’y mettent également. En France, Orange lance Orange Cash dans la ville test de Rennes par exemple.

Quelle technologie pour le paiement sans contact ?

Plus de petites pièces dans son porte-monnaie ? Pas d’espèces pour payer une petite somme ? Carte bancaire expirée ? Qu’importe ! Le paiement sans contact débarque peu à peu en France !

Mais comment ça marche ? Une carte de crédit ou un Smartphone, dotés des technologies Radio frequency identification (RFI) et Near Field Communication (NFC) permettent de payer de manière sécurisée. Ce mode de paiement ultra rapide ne requiert aucun action de la part de l’acheteur (pas de code ni de signature) pour les achats de moins de 20 euros en France.

Questions de sécurité des paiements, des données

Bien sûr cette nouvelle technologie soulève des tas de questions portant principalement sur la sécurité du paiement et celles des données personnelles.

Ces technologies promettent une réelle sécurité en stockant pour les uns les données personnelles et confidentielles directement sur la carte SIM du téléphone, Apple utilise son système de reconnaissance d’empreintes digitales nommé Touch ID, etc.

Pourtant malgré les apparences, les risques encourus seraient faibles étant donné les plafonds de dépenses limités à 20 euros.

Le risque de se faire usurper des informations personnelles est réduit depuis septembre 2012. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) avait prouvé que des tiers pouvaient accéder aux données personnelles du propriétaire du compte depuis un lecteur NFC ou depuis un Smartphone. Désormais, les données émises par ces nouveaux modes de paiement restent anonymes. La Cnil a par ailleurs réclamé le cryptage des données personnelles.

Une assurance des moyens de paiement ?

L'avenir des achats : le paiement sans contactIl existe en effet une assurance des moyens de paiement (AMP) qui couvre le risque de vol ou d’utilisation frauduleuse des divers moyens de paiement (carte bancaires, chéquier, etc.). Ce type d’assurance est né malgré l’existence des assurances déjà intégrées aux cartes bancaires.

Si une carte bancaire est victime de fraude lors d’un achat à distance, le propriétaire de la carte qui le déclare à sa banque (dans les 13 mois suivant l’action frauduleuse) doit être intégralement remboursé par cette dernière.

L’association de consommateurs UFC Que Choisir n’a d’ailleurs pas manqué de pointer du doigt ces assurances affinitaires complémentaires, peu utiles pour les cartes bancaires selon elle puisque la banque prendra en charge automatiquement une fraude.

En revanche, en ce qui concerne les chéquiers ou les vols d’argent en liquide lors d’une agression, une assurance peut être utile :

-          Un chéquier volé : il faut prouver au banquier que la signature a été imitée. Avec une assurance AMP, la prise en charge est automatique.

-          Vol d’argent en espèce ou subtilisation de la carte et du code PIN : il faut une assurance pour être pris en charge.

-          Perte et vol du téléphone portable : une assurance peut fonctionner, mais gare aux nombreuses exclusions de garanties !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction


Merci pour cet article qui m'apparait trs, très utile et surtout "informateur" merci
S'abonner aux newletters par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS