La famille Jassurmalin

Carambolage : qui remplit le constat amiable ?

Publié par le , Mis à jour le 09/03/2018 à 14:20

Assurance auto : comment réagir en cas de collision en chaîne ?

David Jassurmalin est content ! Il a gagné sa journée : deux constats pour un accident et toute une matinée coincé sur les lieux du sinistre ! Que s'est-il passé ? Une soudaine averse de grêle sur la nationale. Un dérapage au loin. Une voiture stoppée en travers de la chaussée. Puis deux, puis trois, puis quatre. Bref, vous l'aurez compris, c'est un carambolage. Une collision en chaîne très exactement…. Une collision qui a impliqué huit voitures. Huit voitures dont celle de David Jassurmalin, ce dernier arrivant en cinquième position !

Quel assureur prend en charge un carambolage ?

Résultat, vous vous en doutez, pour David comme pour les autres conducteurs, il a fallu remplir plusieurs constats. S'intéresser au véhicule qui l'a précédé comme à celui qui le suivait. Se pose alors cette question : comment les assurances auto interviennent-elles lorsque plusieurs personnes se trouvent impliquées dans un même accident ?

Et bien, a priori, vous connaissez le principe : si vous percutez un véhicule par l'arrière, c'est votre assureur qui prendra en charge les dégâts causés à la voiture, au camion ou à la moto, qui vous précède.

Notez qu'en cas de sinistre routier, l'accident en chaîne et le carambolage concernent plus de 2 véhicules motorisés. En revanche, les deux termes ne désignent pas la même réalité. Ainsi, dans le cas d'un accident en chaîne, le véhicules accidentés circulaient dans le même sens et dans la même file au moment du sinistre. Lorsqu'un carambolage se produit, les véhicules impliqués dans l'accident ne circulaient pas forcément dans la même file.

 

voitures-carambolage

 

Carambolage et assurance auto : quelle indemnisation ?

Ainsi, à moins d'avoir commis une infraction au Code de La Route, première déduction, en cas de collision, mieux vaut être en tête de file ! Car, à coup sûr, vous êtes indemnisé.

Maintenant, si vous êtes le dernier de la file et assuré tous risques, votre assureur prend logiquement en charge les dommages causés sur l'arrière du véhicule qui vous précède, et aussi les vôtres.

En revanche, seulement assuré au tiers, vous ne serez pas indemnisé pour les dommages subis à l'avant de votre voiture. Dans ce cas précis, l'assureur proposera une indemnisation tenant compte de votre responsabilité dans le sinistre.

Enfin, pour tous ceux qui se trouvent au milieu du carambolage, pris « en sandwichs » comme on dit, la donne est la même. A ceci près que vous allez devoir remplir deux constats :

  • Le premier constat avec le conducteur du véhicule qui vous précède,
  • Le second constat avec celui qui vous suit. Dans ce cas de figure, que vous soyez assuré au tiers ou tous risques, les dégâts signalés à l'arrière de votre voiture seront donc toujours pris en charge.

Quelle que soit votre position dans la file et pour être indemnisé plus rapidement, prenez bien le temps d'établir ces constats : soyez clairs et précis, cela facilitera grandement le travail des assureurs. Cela permettra notamment de déterminer qui est à l'origine de l'accident de la circulation et qui a embouti qui.

Fort heureusement, les acteurs de l'assurance ont mis en place des conventions. Elles doivent permettre de favoriser un règlement ainsi qu'une indemnisation rapides des préjudices matériels et corporels éventuellement subis par leurs assurés en cas de carambolages et d'accidents à la chaîne.

Enfin, est-il nécessaire de vous le rappeler, le mieux pour éviter ce genre d'accident, c'est de garder vos distances de sécurité, et plus encore lorsque le temps est instable et que le ciel vous tombe sur la tête !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES