• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Les Newsletters Assurland

Changer d'assurance crédit chaque année, c'est bien mais...

Publié par le
1 réaction Note

Les banques vont vous inciter (fortement) à rester chez elles

1er janvier 2018. Au-delà de la fête traditionnelle pour fêter la nouvelle année, cette date est à retenir car elle va permettre aux emprunteurs de réaliser de réelles économies sur le coût total de leur prêt immobilier. Mais avec les banques…il y a souvent un « mais » !

Changez d’assurance crédit plusieurs fois au cours du prêt immobilier

La loi Hamon en 2014 venait faciliter les démarches pour trouver une assurance moins chère pour couvrir les remboursements d’un prêt immobilier.

Pourquoi c’était bien ? Parce qu’avant cette loi, les emprunteurs n’avaient que 15 jours pour trouver une autre assurance crédit, s’ils voulaient en trouver une moins chère. Après la loi, ils avaient 12 mois après la signature du prêt pour trouver une assurance emprunteur concurrente.

A partir de janvier 2018, un nouvel avantage vient se greffer : la loi Bourquin permettra la résiliation de l'assurance emprunteur à chaque date anniversaire du contrat. Ce qui signifie, que chaque année, si l’emprunteur trouve une assurance équivalente en terme de garanties mais moins chère, il pourra changer et réaliser un cumul d’économie non négligeable à l’heure du bilan du prêt !

Un avantage économique certain pour les emprunteurs, qui n’est pas bien perçu par les banques qui voient filer un manque à gagner. Justement, ces dernières ont peut-être trouvé une parade pour limiter ce manque à gagner…

Les banques veulent obliger leurs clients à rester chez elles

Afin de compenser cette « fuite » des clients sur des produits d’assurances qui leur rapportaient de l’argent, les banques vont limiter leur mobilité bancaire.

Concrètement, les banques pourront exiger la domiciliation des revenus de l’emprunteur pour une durée de 10 ans, en échange de tarifs préférentiels comme la négociation d’un taux d’emprunt moins élevé. En d’autres termes, il ne sera plus possible de changer de banque sans perdre ses avantages préalablement négociés.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Domicilier les revenus en échange d'un taux d'emprunt plus avantageux, d'accord mais cela n'a rien à voir avec l'assurance qui est un contrat à part avec un taux séparé du taux d'emprunt. Changer d'assurance ne nécessite en rien le changement de domiciliation bancaire. Pour moi, l'article mélange tout et la conclusion n'a rien à avoir avec le sujet

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES