Charlie, le robot ami des enfants diabétiques - Les Newsletters Assurland

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Les Newsletters Assurland > Charlie, le robot ami des enfants diabétiques

Les Newsletters Assurland

Retrouvez ici les Newsletters envoyées par Assurland.com

Charlie, le robot ami des enfants diabétiques

|
Consultations : 1046
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance santé : Economisez sur votre assurance santé

Financé par l’Union européenne, le robot Charlie vient en aide aux enfants diabétiques. Grâce à lui, ils apprennent à apprivoiser leur maladie, à mesurer leur taux de glucose sanguin ou encore à compter les glucides présents dans un verre de lait. Coup de projecteur.

Apprendre à connaître le diabète

Du haut de ses 7 ans, Ruben est devenu incollable sur sa maladie, le diabète. Et, son ami, le robot Charlie, n’y est pas étranger.

D’une voix aiguë et mécanique, le robot lui demande lors d’un jeu sur l’hypoglycémie les gestes à accomplir s’il se sent en hypo. Une manière ludique d’apprendre ces informations vitales qui peuvent lui sauver la vie.

Né d’une collaboration entre universitaires, ingénieurs et professionnels de la santé en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas, le robot Charlie pourrait épauler de nombreux enfants qui souffrent d’un diabète de type 1.

Une quarantaine d’enfants rencontrés

Diabète : un robot aide les enfants malades En pratique, il suffit d’un repas au fast-food, d’un goûter d’anniversaire ou encore d’un peu de sport pour que le taux de sucre dans le sang s’envole ou dégringole.

Avec le diabète, les parents et les enfants doivent donc décider, mesurer et calculer injections d’insuline, prise de glucides et autres taux de sucre dans le sang. Et, en cas d’erreur dans les dosages, cela peut entraîner transpirations, vertiges, troubles du comportement voire coma dans le pire des cas.

Depuis son lancement en mars 2015, le robot Charlie a déjà pu rencontrer une quarantaine d’enfants en phase de tests. D’ailleurs, ce compagnon fait également l’objet de tests dans la péninsule italienne. Cela doit permettre à Charlie de mieux évaluer les besoins de ses jeunes amis malades ainsi que ceux de leurs parents. Ces tests sont également mis à profit pour passer des simples interactions à de véritables conversations.

En l’état actuel, Charlie a été développé pour les enfants entre 7 et 14 ans à qui il demande de répondre par « vrai » ou « faux » à ses différentes questions sur le diabète. Des questions qui sont posées via une tablette. De cette manière, les jeunes malades peuvent mieux affronter la maladie, apprendre à la connaître pour bien se soigner.

 

 

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux newletters par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS