Les Newsletters Assurland

Choisir une assurance habitation pour son logement étudiant

Publié par le

Bien choisir son 1er logement et sa 1ere assurance mrh, c'est facile !

C’est bientôt la rentrée pour bon nombre d’étudiants, qui, à cette occasion, ont dû chercher un logement étudiant. Après le logement, la priorité est à l’assurance habitation, obligatoire pour les logements non meublés mais recommandée pour tous les logements. Voici comment bien choisir sa MRH.

Etudiant : de quel logement s’agit-il ?

Pour établir un tarif d’assurance logement, l’assureur demande des renseignements sur le logement à assurer.

  • Appartement / maison
  • Logement neuf / ancien
  • Rez-de-chaussée / étages
  • Nombre de pièces
  • Superficie
  • Meublé / non meublé
  • Résidence principale / résidence secondaire
  • Présence de dépendances ou non (cave, parking, jardin, etc.)
  • Etc.

Le calcul de la valeur des biens mobiliers

Il est rare que les étudiants possèdent des biens mobiliers d’une valeur inestimable, ce qui a le mérite de limiter la prime d’assurance habitation.

Mais quelle qu’en soit la valeur, il est préférable d’assurer son mobilier contre le risque de cambriolage ou de dégât matériel. Pour cela, l’assureur demande une estimation de la valeur du mobilier incluant les meubles, les appareils électroménagers, les objets électroniques, les vêtements ou bijoux, etc.

Attention, il existe différents types d’indemnisation pour les biens mobiliers (et ne sont pas toujours toutes proposées par les assureurs) :

  • La valeur à neuf : plus chère, cette garantie complète la valeur d’usage en plus d’un complément d’indemnisation. Mais attention l’assureur ne rembourse pas le prix du bien mobilier neuf, mais estime la valeur qu’il faudrait pour racheter un bien équivalent à ce moment
  • La valeur d’usage : le mobilier perd de sa valeur avec le temps. En cas de sinistre, un expert déterminera la valeur d’indemnisation du bien au moment de l’indemnisation.
  • Valeur d’achat : il s’agit de l’option la plus chère qui permet d’obtenir une indemnisation à la hauteur du prix d’achat réel. Mais attention, cette option est sujette à conditions.

Le profil de l’assuré 

Comme pour toutes les assurances, les assureurs se fient au profil de leurs assurés pour établir un tarif d’assurance habitation.

En l’occurrence, les étudiants sont souvent des locataires mais peuvent vivre seuls, chez l’habitant ou en colocation. En fonction du profil de l’étudiant, le montant de la prime d’assurance variera.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES